Un nouveau navire à passagers pour l’île d’Yeu

7 janvier 2021 à 16h15 par Julia Maz-Loumides

Le chantier Piriou a remporté l’appel d’offre pour la conception et la réalisation d’un nouveau navire pour desservir quotidiennement l’île d’Yeu. Plus performant et écologique, il devrait être mis en service pour l’été 2022.

ALOUETTE
L'Insula Oya II pourra prendre sa retraite en 2022.
Crédit: Chantier Piriou

Au terme d’un appel d’offres initié en 2019 par la Région des Pays de la Loire, c’est le chantier Piriou qui a remporté le projet de ce nouveau navire à passagers. Il devrait montrer des caractéristiques supérieures à l’actuel Insula Oya II : 55 mètres de long, contre 50, une capacité de 391 passagers, contre 250, un transport d’équipements et de marchandises de 150 tonnes contre 80, et un accueil de 15 voitures contre 10 actuellement. Le coût pour la région s’élève à 21, 9 millions d’euros.

"Les capacités du nouveau navire seront très supérieures à celles de l’Insula Oya II, pour répondre aux besoins actuels de l’île d’Yeu mais également permettre son développement", indique Alain Leboeuf, président de la Régie Yeu Continent qui utilisera le navire, dans un communiqué.

Selon la région, l’impact environnemental du bateau sera également amélioré. Le ferry "pour la 1ère fois en France" disposera d’une alimentation électrique à quai "pour réaliser toutes les opérations logistiques", indique le communiqué. L’objectif : limiter les émissions de CO² et les nuisances de bruits et de fumées.