Un trafic d’accessoires de voitures démantelé dans le Grand Ouest

21 janvier 2020 à 9h14 par Alexandrine DOUET

6 personnes ont été interpellées la semaine dernière en Loire-Atlantique et en Vendée.

ALOUETTE
Une trentaine de vols ont été recensés entre mai 2019 et janvier 2020
Crédit: Archives

Une information judiciaire a été ouverte pour vols et recels en bande organisée, blanchiment et participation à une association de malfaiteurs.

Un préjudice de 600.000 €

Les arrestations ont eu lieu mardi dernier à Nantes, Saint-Herblain et aux Sables-d’Olonne. 5 hommes, originaires de Géorgie ou d’Azerbaïdjan, ainsi qu’une femme de nationalité française ont été interpellés. Les enquêteurs ont également saisi à bord d’un fourgon des pièces automobiles volées il y a quelques jours à Quimper.

Ces vols d’accessoires automobiles de marques Mercedes et BMW avaient débuté au printemps 2019. Des vols commis chez des garagistes et des concessionnaires de plusieurs départements du Grand Ouest. Une 30aine de vols ont été comptabilisés entre mai 2019 et ce mois de janvier pour un préjudice estimé à environ 600.000 euros. Deux des suspects venaient une fois par mois à Nantes pour commettre une série de vols avant de repartir en Géorgie afin de revendre une partie de leur butin à des négociants.
 
C’est la brigade de recherches de Fontenay-le-Comte (Vendée) qui avait été la première à ouvrir une enquête. Un juge d’instruction de la juridiction interrégionale spécialisée de Rennes avait ensuite été saisi à l’automne. Une cellule spéciale composée de 10 enquêteurs a été ouverte pour cette affaire.

Les gardes à vue ont été levées vendredi dernier. La femme a été remise en liberté. Les cinq hommes ont eux été mis en examen. Deux d’entre eux déjà connus de la justice ont été placés en détention provisoire.