Un voilier fantôme s’échoue sur l’Ile d’Oléron

13 novembre 2020 à 13h35 par Julia Maz-Loumides

Ce mardi 10 novembre 2020, vers 11 h, un voilier nommé "On y va" s’est échoué à Grand-Village, sur l’Ile d’Oléron. Vide de tout occupant, le propriétaire du monocoque n’a toujours pas été retrouvé.

ALOUETTE
Le capitaine du navire n'a toujours pas été retrouvé.
Crédit: Archives | Image d'illustration

En fin de matinée ce mardi 10 novembre, à 11 h 20, l’hélicoptère Dauphin de la Marine, basé à la Rochelle, alerte qu’un voilier s’est échoué sur la plage de la Giraudière à Grand-Village. Les gendarmes et la préfecture maritime de l’Atlantique lancent des recherches, en mer mais aussi à terre, pour retrouver le capitaine du navire abandonné. Première hypothèse : toutes les voiles du bateau sont de sorties, l’homme est tombé à l’eau. Pourtant, malgré deux hélicoptères survolant le large de l’Ile d’Oléron, le Guépard Yankee de la Marine et le Dragon 17 de la Sécurité civile, aucun indice supplémentaire ne vient étayer cette affaire.

Capitaine inconnu

Des témoins affirment vite que le monocoque de 6,20 mètres était déjà échoué ici le lundi 9 novembre. Mais qui peut bien être le propriétaire ? Le matricule de "On y va" est enregistré à Libourne, en Gironde, sous le nom d’un homme né en 1932 et décédé depuis longtemps. Un second propriétaire, né en 1971 cette fois, attire l’attention des enquêteurs. Selon Sud-Ouest, la piste n’a pas abouti, et aucune disparition d’individu n’aurait été signalée.

Sur terre, les recherches continuent. À bord du voilier, des attestations dérogatoires portent le nom d’un SDF, mais tout porte à croire qu’il s’y serait simplement réfugié pour la nuit. Pour l’heure, le bateau fantôme reste vide, et les investigations continuent sur la terre ferme.