Une banque perd 500 millions de dollars après une erreur de transfert !

18 février 2021 à 16h20 par Julia Maz-Loumides

La banque américaine Citigroup a transféré par erreur 900 millions de dollars à des fonds d’investissement. Elle a pu récupérer 400 millions mais la justice a jugé qu’elle ne pourrait pas réclamer le reste.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

En août 2020, la grande banque américaine Citigroup a versé 900 millions de dollars, par erreur, à des fonds d’investissement. Si certains ont rendu cet apport non voulu, soit environ 400 millions de dollars, d’autres ne l’ont pas fait. Le groupe souhaitait simplement verser des intérêts d’un montant de 7,8 millions de dollars, une somme autrement plus faible !

Ce mardi 16 février 2021, la justice a estimé que les fonds d’investissements ayant reçu de l’argent sans l’avoir retourné, 10 au total, n’étaient pas dans l’obligation de le faire.

Les accusés "étaient persuadés, en toute bonne foi, que les […] versements reçus étaient des remboursements anticipés des prêts accordés à Revion. Citi n’a pas le droit de récupérer son argent. À l’inverse, les prévenus ont le droit de garder l’argent", indique le juge Jesse Furman à l’AFP, rapporte Ouest-France.

Le groupe se dit "profondément en désaccord" avec ce jugement : "Nous estimons que nous avons le droit de récupérer les fonds et allons continuer à chercher à les récupérer en totalité".