Une députée de Loire-Atlantique relève le défi du "Dry January" pour sensibiliser aux risques liés à l'alcool

7 janvier 2020 à 10h14 par Arnaud Laurenti

Audrey Dufeu-Schubert, députée LREM de la 8e circonscription de Loire-Atlantique, a décidé de relever le défi du "Dry January" qui consiste à ne pas consommer d'alcool durant tout le mois de janvier.

ALOUETTE
Crédit: Twitter | @audreydufeu

À travers sa démarche, l'élue souhaite sensibiliser le public sur la consommation d'alcool. Son objectif n'est pas de promouvoir une interdiction totale de l'alcool, mais bien de lancer une réflexion sur les addictions.

Le gouvernement a fait marche arrière

Une campagne "Janvier sans alcool" portée par le Ministère de la Santé et l'agence nationale Santé Publique France devait être lancée en janvier 2020 mais l'opération a finalement été abandonnée. La campagne n'avait "pas été validée" selon Agnès Buzyn. Les associations ont pour leur part dénoncé la pression exercée par les lobbys de l'alcool. Malgré tout, les associations ont lancé l'opération sans le soutien du gouvernement, notamment via la Fédération française d'addictologie. L'objectif est de permettre aux participants de mener une réflexion et d'évaluer leur rapport aux boissons alcoolisées.

La députée de Loire-Atlantique Audrey Dufeu-Schubert a décidé de participer au "Défi pour janvier" et d'en faire un bilan à la fin du mois. "Il faut savoir que l'alcool cause 41 000 décès en France", explique l'élue. Je crois qu'en tant que personnalité politique c'est de mon devoir d'interpeller sur ces faits". La députée évoque par ailleurs la difficulté de devoir se justifier en société lorsque l'on ne consomme pas d'alcool.

Écouter Audrey Dufeu-Schubert

Audrey Dufeu-Schubert espère pouvoir instaurer un débat au sein de la majorité à l'occasion de la rentrée parlementaire.