Une quatrième vague est possible "dès fin juillet" selon Olivier Véran

5 juillet 2021 à 10h10 par Antoine Judit

Le ministre de la Santé s’appuie sur l’exemple anglais, où le variant delta a provoqué une recrudescence des cas. La question de l’obligation vaccinale est plus que jamais sur la table.

ALOUETTE
Crédit: Capture d'écran - Twitter

Si le nombre de cas quotidiens reste en dessous de la barre des 5000, il est en augmentation depuis quelques jours. "L'exemple anglais montre qu'une vague est possible dès la fin Juillet. Nous pouvons la limiter et en limiter l'impact sanitaire : gestes barrières, vaccin, tester/alerter/protéger," a expliqué Olivier Véran sur Twitter.

Le gouvernement mise sur la vaccination pour éviter une éventuelle nouvelle vague. "Le vaccin, c'est une chance, pas une pénalité," a déclaré le ministre de la Santé ce dimanche. Près de 35 millions de Français sont primo-vaccinés et 24,5 millions le sont complètement.

La vaccination des soignants plafonne 

La question de la vaccination obligatoire est plus que jamais sur la table. Le taux de vaccination des soignants plafonne à 57% dans les Ehpad et 64% à l'hôpital, selon la Fédération hospitalière de France (FHF). "Demander à un soignant de se vacciner, ce n'est pas le pointer du doigt," a rappelé Olivier Véran qui essaye de miser sur la pédagogie plutôt que l’obligation pour le moment.