Vendée Globe : un OFNI pour Beyou, demi-tour pour Tripon

11 novembre 2020 à 9h17 par Denis Le Bars

Jérémie Beyou (Charal), l'un des grands favoris du Vendée Globe a percuté mardi soir un ofni (objet flottant non identifié) qui a endommagé l'un des safrans (gouvernail)

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le navigateur, qui participe à sa quatrième course autour du monde en solitaire et sans escale, "prévoit une consolidation dès que les conditions météo le permettront", a précisé son équipe.

Beyou, troisième lors de la dernière édition (2016/2017), effectuait une réparation temporaire sur son monocoque dans des conditions de mer difficiles quand au même moment il a percuté un ofni.

Les skippers du Vendée Globe ont dû affronter dès mardi soir un front violent, avec des vents dépassant les 30 noeuds (55 km/h) et des creux de plus de trois mètres.

Tripon en route vers l'Espagne

Pour Armel Tripon, c'est plus grave. le skipper Nantais a dû faire demi-tour vers l'Espagne pour résoudre un problème de "hook" (élément de fixation de voile). Il va se mettre à l'abri à la Corogne pour pouvoir réparer. 

Au dernier pointage de ce matin, le VandB Mayenne de Maxime Sorel pointe en tête de la course. Son monocoque est situé le plus au sud de la flotte.