Vienne : condamnée pour avoir tué sa fille, elle attaque l’hôpital

4 décembre 2019 à 10h05 par Nicolas Mezil

Cette Châtelleraudaise s’était jetée dans un puits avec ses deux enfants en 2012. Une fillette de 5 ans avait perdu la vie. La mère de famille attaque le Groupe Hospitalier Nord-Vienne pour ne pas l’avoir correctement prise en charge avant son geste.

ALOUETTE
Justice
Crédit: Archives

Les faits se sont déroulés à Targé en octobre 2012. Une femme s’est jetée dans un puits avec ses deux enfants, de 5 ans et 5 mois. Elle a appris quelques jours plus tôt que son mari la quittait. Une fillette de 5 ans perd la vie dans le drame.

Quelques années plus tard, la Cour d’Assises de la Vienne a condamné la mère de famille à 15 ans de réclusion criminelle.

Deux hospitalisations les jours précédant le drame

Saisi par la jeune femme, le tribunal administratif s’est penché sur le dossier ce mardi. La plaignante reproche au groupe hospitalier Nord-Vienne de ne pas l’avoir suffisamment pris en charge dans les jours qui ont précédé le drame.

Quatre jours auparavant, elle avait été hospitalisée pour une tentative de suicide par ingestion de médicaments. Et la veille de son geste dramatique, elle avait menacé de s’immoler par le feu après s’être disputée avec son mari.

La mère de famille réclame 80.000 euros de dommages et intérêts à l’hôpital. Ce mardi, le rapporteur public n’a pas caché son agacement face à cette requête, demandant son rejet pur et simple. Décision du tribunal administratif le 17 décembre.