Vienne : couvre-feu dans six communes

25 mars 2020 à 8h02 par Marie PIRIOU

Dans la Vienne, un couvre-feu est désormais en place dans six communes : Poitiers mais aussi Châtellerault, Fontaine-le-Comte, Saint-Benoît, Buxerolles et Biard. La ville de Poitiers a par ailleurs mis en place de nouvelles mesures.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Depuis hier, on ne sort plus de chez soi entre 22h et 5h à Poitiers mais aussi Châtellerault, Fontaine-le-Comte, Saint-Benoît, Buxerolles et Biard. La préfète de la Vienne a signé hier les arrêtés qui fixent ce couvre-feu. Des dérogations sont possibles. Il s'agit des déplacements entre le domicile et le travail et des déplacements professionnels "non susceptibles d'être différés", comme un déplacement pour un motif de santé impérieux ou la garde d'enfants.

Un numéro mis en place à Poitiers

Il s’agit du 05 49 52 35 11. La ligne est ouverte du lundi au samedi, de 8h30 à 18h. Ce numéro d’information sert à répondre aux questions des habitants sur les services publics de la ville de Poitiers : écoles, crèches, transports, etc.

Les pharmacies ravitaillées en masques 

La distribution d’environ 35 000 masques chirurgicaux va se terminer aujourd’hui sur l’ensemble des 69 pharmacies de Grand Poitiers. Ces pharmacies sont chargées de les distribuer au personnel soignant. Ces masques proviennent des stocks stratégiques utilisés par certains métiers de la collectivité tout au long de l’année. 

Deux gymnases mis à disposition des personnes fragiles

Le gymnase des Ecossais et celui d’Aliénor d’Aquitaine vont être mis à disposition des personnes les plus fragiles. Dotés du nécessaire (douches, toilettes, lavabos, etc.) pour respecter toutes les conditions d’hygiène, ils seront gérés par la Croix Rouge pour le gymnase Aliénor d’Aquitaine et par le Secours Catholique pour le gymnase des Ecossais. Grand Poitiers intervient en appui logistique pour installer des lits et distribuer de la nourriture.

Un centre de desserrement pour accueillir les malades du Covid-19

A la demande de la Préfecture, l’Hôtel Ibis, sur la zone de Poitiers Sud, a été mobilisé pour accueillir les personnes sans-abri qui seraient touchées par le Covid-19 mais dont l’état de santé ne nécessite pas d’hospitalisation. 30 à 40 places sont mises à disposition de ce public fragile. Les soins sont pris en charge par le CHU.

L’ensemble des nouvelles mesures prises par la ville de Poitiers sont à retrouver sur le site internet de la ville.