Infos

Vinted, Leboncoin ou Blablacar : ce que vous devez déclarer aux impôts

21 avril 2021 à 07h30 Par Emma Piau
Crédit photo : Pixabay

Pour la deuxième année consécutive, les revenus générés par des ventes entre particuliers sur des plateformes en ligne devront être déclarés aux impôts. Mais sous certaines conditions…

Beaucoup de particuliers vendent leurs biens ou services sur Vinted, Airbnb ou Ebay, et certains vont devoir indiquer les bénéfices qu’ils en tirent sur leur prochaine déclaration de revenu.

Depuis le 8 avril, le service de déclaration en ligne est ouvert aux usagers qui ont jusqu’aux dates établies par département pour déclarer leurs revenus de l’année 2020. Et attention, cette année, comme l’année dernière, il ne faudra pas oublier d’indiquer les revenus générés par Vinted, Leboncoin ou encore Airbnb.

Est-ce obligatoire pour tout le monde ?

Ce n’est obligatoire que pour certains cas. En effet, “une dispense de déclaration pour les plateformes est prévue pour les revenus issus de la vente de biens d’occasion entre particuliers“, sauf si vous avez réalisé “plus de 3 000 euros de recettes ou plus de 20 transactions“. Concrètement, si vous avez dépassé un de ces deux seuils, la plateforme par laquelle vous êtes passé doit déclarer vos revenus à l’administration fiscale. Normalement, Airbnb et toutes les autres vous ont donc fourni, avant le 31 janvier 2021, le récapitulatif des transactions effectuées en 2020. Des informations que les plateformes en ligne ont aussi transmises à l’administration fiscale.

Distinction entre particuliers et professionnels

Mais, une déclaration ne signifie pas forcément une imposition. Une distinction est faite entre la vente de biens que “l’on ne veut plus conserver“ et la vente de biens achetés dans le but d’être revendus et donc de générer des revenus supplémentaires. Ainsi, si vous avez vendu des vieux livres ou un pantalon trop grand dans le but de vous en débarrasser, vous ne serez pas imposés. En revanche, si vous avez acheté des biens dans le but de les revendre ou si vous vendez des biens fabriqués de vos mains, les revenus qui en découlent sont imposables.

D’autres exceptions existent. La vente de métaux précieux, de bijoux ou d’objets de collection dont le prix est supérieur à 5000 € est soumise à la taxe forfaitaire sur les métaux précieux. La vente des objets dont le prix dépasse 5 000 € (hors meubles électroménagers et automobiles) est aussi soumise à l’imposition.

Une nouveauté pour les étudiants

Cette année, les revenus des étudiants ou des apprentis sont désormais à déclarer dans leur intégralité. Mais, comme avant, ils sont exonérés d’impôt dans la limite de 4618€.