Voile : la Rochelaise Charline Picon en bronze aux Mondiaux 2021

28 avril 2021 à 6h18 par Fabienne Lacroix

A un peu moins de trois mois des Jeux de Tokyo (23 juillet-8 août), la Française Charline Picon, championne olympique en titre de planche à voile, a décroché mardi la médaille de bronze aux Mondiaux-2021 à Cadix (Espagne).

ALOUETTE
Charline Picon, après sa victoire olympique à Rio en 2016.
Crédit: JoaCosta Ferreira - Osga_photo

Deuxième à trois points de la première place avant la "medal race" disputée mardi, la Rochelaise de 36 ans a terminé 6e de cette dernière course. Avec un total de 36 points, elle a rétrogradé à la 3e place, sept points derrière la Néerlandaise Lilian De Geus, qui conserve son titre mondial, et à égalité avec l'Israélienne Katy Spychakov, en argent car 5e de la "medal race".

"Bronze amer... La meilleure chose qui pouvait m'arriver avant les Jeux de Tokyo ! Je vais avoir la hargne", a tweeté la native de Royan, championne du monde 2014 et qui a décroché il y a un peu plus de six semaines au Portugal son cinquième titre de championne d'Europe devant De Geus.

Depuis son retour à la compétition au printemps 2018 après sa pause maternité, la Rochelaise est montée sur le podium des trois Championnats du monde auxquels elle a participé : 2e en 2018, 2e en 2020 et 3e en 2021.

"On est en année olympique. Forcément c'était frustrant, mais ce n'était pas du tout l'objectif de l'année. C'était un point d'étape", a commenté la Française. Après les Championnats d'Europe 2020 disputés à Vilamoura (Portugal) fin novembre où elle a décroché l'or, elle avait doublé l'or continental mi-mars sur le même bassin, en dominant à chaque fois sa rivale néerlandaise.

"C'est compliqué d'enchaîner trois grands événements et de tout gagner. Être sur le podium à chaque fois et avoir eu deux victoires, c'est déjà très satisfaisant. Il y a énormément de voyants qui sont au vert aujourd'hui, techniquement et en vitesse", a-t-elle ajouté.

Aux Jeux olympiques de Tokyo, qui se dérouleront dans le bassin d'Enoshima, Charline Picon tentera de conserver son titre olympique remporté il y a cinq ans dans la baie de Rio.

En raison de la pandémie de Covid-19, elle n'a pu se rendre que deux fois sur ce plan d'eau (en 2018 et 2019) pour y prendre des marques importantes. "Ça va être pour tout le monde pareil. On a déjà de bonnes indications. On n'a pas passé beaucoup d'heures sur le plan d'eau mais on en a quand même. Je ne suis pas inquiète sur le côté technique", a-t-elle souligné.

(AFP)