Yellopark : le FC Nantes réclame 12 millions d’euros à la Métropole de Nantes

7 mai 2020 à 6h14 par Marie PIRIOU

Le projet devait voir le jour en 2022. Il a finalement été abandonné et aujourd’hui le club nantais réclame 12 millions d’euros à la ville et la Métropole de Nantes.

ALOUETTE
Waldemar Kita, le président du FC Nantes.
Crédit: Archives

YelloPark, c’était un projet qui prévoyait la construction d’un stade de foot privé à la place de la Beaujoire. Un projet accompagné d’un programme immobilier. Le tout a été abandonné en février 2019 par la ville et la Métropole de Nantes après de nombreuses critiques et interrogations.

Une action en justice contre la Métropole de Nantes

Le président du FC Nantes, Waldemar Kita, réclame aujourd’hui un remboursement des 12 millions d'euros qu'il avait investis dans le projet. Il dit avoir saisi fin janvier le tribunal administratif de Nantes. "Il faudrait que les conditions soient bien réunies (pour voir le projet Yellopark resurgir), a confié Waldemar Kita au journal L’Equipe. En tout cas, nous avons saisi le tribunal administratif pour le préjudice des 12 millions d’euros investis dans le travail préparatoire au stade qui devait voir le jour en 2022, alors que la mairie et la Métropole s’étaient engagées." Affaire à suivre…