Quelle est la meilleure ville pour étudier en France ?

22 septembre 2022 à 11h48 par Maëva Bossard

Ce mercredi 21 septembre, la rédaction de l’Etudiant a sorti son classement des meilleures villes étudiantes de France.

Quelle est la meilleure ville pour étudier en France ?
Crédit: Illustration Pexels

Quelle est la meilleure ville de France pour étudier ? C’est la question que s’est posé le média l’Etudiant. Et pour y répondre, la rédaction du média a comparé 45 villes et les a classées en fonction de plusieurs critères. Tout juste sorti, le classement révèle que c’est à Toulouse que les étudiants sont les mieux lotis.

Pour parvenir à son résultat, le média s’est reposé sur cinq thématiques : les formations, la vie étudiante, l’attractivité, le cadre de vie et l’emploi. Après l’étude de ces données, c’est Toulouse qui arrive en tête du palmarès, pour la cinquième année consécutive, avec 120 points sur 151.

Elle est suivie de près d’une ville de l’Ouest : Rennes, avec 117 points sur 151. Montpellier occupe la troisième place, suivie de Strasbourg. La deuxième ville du Grand Ouest à apparaître dans le classement est Bordeaux, à la septième place. Par la suite, c’est Nantes qui occupe la huitième place, puis Poitiers la 10ème et Angers la 11ème.  

Le coût du logement fait perdre des places

Ce classement laisse paraître un regain du côté des villes "moyennes", c’est-à-dire les villes qui accueillent entre 8 000 et 40 000 étudiants par an. En revanche, l’Etudiant déplore une "saturation" dans les villes "les plus emblématiques". Le média explique cette tendance par la hausse des loyers dans certains de ces lieux. C’est le cas à Lyon qui a vu le prix de ses logements augmenter de 49 € en un an, ainsi qu’à Lille avec une hausse de 48 €.

À l’inverse, certaines villes commencent à se démarquer grâce aux coûts de leurs logements qui diminuent. Parmi ces dernières, il y a Saint-Denis à la Réunion, Toulon, Pointe-à-Pitre et Chambéry.

D’ailleurs, la ville de Saint-Denis attire de plus en plus d’étudiants. Parmi les villes moyennes, c’est celle qui présente une meilleure évolution, avec une hausse d’étudiants de 52 % en an.

Le sujet des transports en commun pris en charge par certaines villes

En plus de ses loyers avantageux, Saint-Denis propose également des prix attractifs au niveau des transports en commun, surtout pour les moins de 22 ans qui bénéficient de transports gratuits.

D’autres villes se sont mobilisées à ce niveau. À Valenciennes, par exemple, les transports sont gratuits pour tous depuis l’année dernière, et depuis janvier 2022 à Douai. Les prix ont aussi été revus à la baisse pour les étudiants à certains endroits, comme à Saint-Etienne (moins 108 €) et à Besançon.