Tours : le pot-au-feu géant au profit des Restos du Cœur de retour en 2022

3 février 2022 à 10h33 par Bastien Bougeard

C’est un incontournable du mois de février à Tours. Le pot-au-feu géant fait son retour ce 5 février. Un retour dans sa version Covid en proposant de la vente en ligne et des distributions sur 4 marchés. Le grand banquet au marché des Halles est annulé.

Pot au feu
Crédit: DR - Wikimedia - recettessimples.fr

C’est un élan de solidarité auquel les habitants de Tours participent de bon cœur. Le pot-au-feu géant fait son retour ce samedi 5 février. Mais il revient dans un format adapté au contexte sanitaire.

Près de 24 000 euros récoltés en 2021

« Déjà l’année dernière, nous nous étions adaptés et ça avait bien fonctionné » souligne Iman Manzari, l’adjoint au maire de Tours en charge du commerce.  Comme en 2021 donc, les Tourangelles et les Tourangeaux pourront commander leur part de pot-au-feu en ligne, jusqu’au 3 février, sur le site internet des Restos du Cœur d’Indre-et-Loire. Le nombre de part mise en vente est limité : « Comme ça, ceux qui ont des difficultés avec internet puissent venir retirer des parts sur 4 marchés de la ville ». Chacun pourra acheter son pot-au-feu aux marchés des Halles, des Fontaines, Coty et Beaujardin de 8 h 30 à 14 h. L’année dernière l’opération avait permis de récolter 23 951 euros. L’intégralité de cette somme record a été reversée aux Restos du Cœur d’Indre-et-Loire.

Le fils de Coluche, parrain de l’événement

Les prix varient de 5 à 10 euros. Quelques nouveautées introduites l’an passé sont aussi reconduites. Par exemple, les plus généreux pourront commander un pot-au-feu suspendu, c’est-à-dire commander une part qui sera distribuée aux personnes démunies « ça avait très bien fonctionné en 2021 » souligne Iman Manzari. Romain Colucci, le fils de Coluche, parraine d’ailleurs aussi l’événement comme l'an passé.

Les denrées sont données par les commerçants de Tours

Pour cette édition 2022, le pot-au-feu géant a nécessité 2 635 kilos de légumes, 1 000 kilos de viande, 18 kilos de fromage et 420 parts de desserts. « Tout ça est donné par les commerçants de la ville » précise Iman Manzari. L’objectif est de faire tomber le record établit en 2021 dans des conditions similaires. En espérant que le Pot-au-feu revienne dans sa forme traditionnelle en 2023.