2 milliards de moustiques OGM lâchés aux États-Unis pour lutter contre la dengue

14 mars 2022 à 16h30 par Arnaud Laurenti

Une société américaine a reçu l'autorisation de libérer des moustiques génétiquement modifiés dans la nature afin de réduire le nombre d'insectes vecteurs de la maladie.

2 milliards de moustiques OGM lâchés aux États-Unis pour lutter contre la dengue
Crédit: Pixabay

La société américaine Oxitec a reçu l'autorisation de libérer 2 milliards de moustiques tigres mâles transgéniques dans la nature. L'objectif : qu'ils se reproduisent avec les femelles, donnant naissance à des larves non-viables, rapporte Presse Citron. La diminution d'une population de moustique ciblée permettrait de réduire les risques de dengue sans recourir aux pesticides.

 

Ainsi, aucun de ces moustiques ne devrait parvenir à l'âge adulte faute de disposer des protéines nécessaires. Selon 20minutes, Oxitec a déjà lâché en mai dernier 12 000 oeufs, en Floride, avec pour conséquence une baisse rapide de la population de moustique "sans effets remarquables sur l'environnement". L'avantage de cette technique, selon la société : plus besoin d'utiliser d'insecticide.

Autre constat : si la population est drastiquement diminuée, les moustiques ne disparaissent pas totalement, ce qui permet aux oiseaux et aux chauves-souris de continuer à se nourrir.

Toujours selon Oxitec, les gènes modifiés ne peuvent pas se propager dans l'environnement car les larves n'atteignent jamais leur maturité sexuelle. Quant aux moustiques OGM, ils ne peuvent pas piquer l'homme : il s'agit de mâles.