Des trains roses pas chers entre Nantes et Paris !

23 septembre 2021 à 18h15 par Morgan Juvin

La SNCF va lancer des nouveaux Ouigo au printemps 2022. Des trains roses qui auront pour la première fois un prix fixe, peu importe le moment où vous le prenez. Les billets coûteront entre 10 et 30 euros. Ces trains rouleront notamment entre Nantes et Paris-Austerlitz. Cela concerne également la ligne Nantes-Saint-Pierre-des-Corps-Paris.

Trains SNCF
Crédit: Pixabay

La SNCF veut lancer au printemps 2022 des trains grandes lignes classiques, roses, à bas prix sur Paris-Lyon et Paris-Nantes, qui seront exploités par une nouvelle filiale sur le modèle des TGV low-cost Ouigo.

 

Dans nos régions, "Ouigo Vitesse Classique" proposera trois allers-retours entre Paris-Austerlitz et Nantes via Juvisy, Massy-Palaiseau, Versailles, Chartres, Le Mans et Angers ou Juvisy, Les Aubrais, Blois, Saint-Pierre-des-Corps, Saumur et Angers, le tout en 3h30 à 4h15.

Ces liaisons à classe unique seront assurées par des voitures Corail rafraîchies et repeintes en rose, avec des prix très bas et fixes, même si le voyageur réserve à la dernière minute.

Comme pour Ouigo, les billets seront uniquement commercialisés sur internet : ils coûteront entre 10 et 30 euros selon la période - heures de pointe ou heures creuses - et la destination, et 5 euros pour les enfants, avec des options comme pour les bagages.

L'ambition est de vendre 65% des billets à moins de 20 euros, selon M. Krakovitch le directeur de Voyages SNCF (les grandes lignes).

Concurrencer le marché de la route

SNCF veut grapiller les parts de marché des compagnies routières tels que FlixBus et BlaBlaCar.

Ouigo Vitesse Classique sera exploité par une nouvelle filiale à 100% de SNCF Voyageurs, baptisée Oslo et employant près de 80 volontaires, avec une utilisation plus intensive du matériel et une réorganisation du travail rendant les agents plus polyvalents.

Le groupe souhaite être rentable d'ici deux ans.

Le nombre de voyageurs en hausse cet été

Voyages SNCF a également fait ce jeudi un point sur les TGV Ouigo, qui malgré le Covid-19 ont été remplis à 90% cet été. "Quatre millions de voyageurs ont pris un Ouigo en juillet et août. C'est près de 20% de plus qu'en 2019", s'est félicité Stéphane Rapebach, directeur général de Ouigo.

Des nouvelles lignes d'ici 4 ans

La compagnie promet de nouvelles destinations à partir de 2025, grâce à la transformation en Ouigo de 12 TGV supplémentaires, qui s'ajouteront aux 38 rames déjà en service.

Pour l'heure, elle va lancer une option "Ouigo Plus", plus chère, comprenant toutes les options habituellement payantes : bagage, wifi lorsqu'il est disponible, choix de la place et embarquement au dernier moment.

Les gares desservies par les Ouigo vitesse classique
Les gares desservies par les Ouigo vitesse classique
Crédit: Capture d'écran | SNCF

(avec AFP)