Grippe Aviaire : le virus identifié sur des goëlands retrouvés morts à La Turballe

22 août 2022 à 12h21 par Alexandrine Douet

La préfecture de Loire-Atlantique a pris un arrêté visant à limiter la propagation du virus dans le département.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Crédit: Alouette - D. Le Bars

Plusieurs cadavres de goëlands ont été découverts le 19 août sur le littoral. Les analyses ont révélé que les volatiles étaient atteints de l’influenza aviaire, virus qui a fait de gros dégâts dans les élevages français depuis le début de l'année en particulier en Pays de la Loire. De nombreuses volailles ont en effet dû être abattues notamment en Loire-Atlantique, en Maine-et-Loire, et surtout en Vendée.

Mise à l’abri des oiseaux

Les autorités ont décidé de mettre en place une zone de contrôle temporaire à La Turballe, ainsi qu’à Mesquer, au Croisic, à Guérande et à Piriac-sur-mer. Le dispositif prévoit une série de mesures pour les professionnels et les particuliers qui possèdent des oiseaux : mise à l’abri des volatiles et de leur nourriture, désinfection des véhicules ayant transporté les animaux.

Par ailleurs, la préfecture appelle la population à ne pas nourrir les oiseaux sauvages dans les communes concernées, en particulier les oiseaux de bord de mer.

Le grand public est invité à contacter l’Office français de la Biodiversité en cas de découverte de cadavres d’oiseaux ou de volatiles semblant être en mauvaise santé, par mail à l'adresse
sd44@ofb.gouv.fr ou par téléphone au 02.51.25.07.87.