Hyperloop : les travaux du centre d’essai de Droux vont bientôt commencer

15 septembre 2021 à 11h45 par Thierry Matonnat

Ce matin, Sébastien Gendron, le PDG de TransPod affirme dans les colonnes du Populaire du Centre : "L'Hyperloop n'est pas mort et nous allons débuter les travaux à Droux". Des travaux qui vont débuter avec plus d’un an de retard.

Projet de centre de développement et d'essai TransPod à Droux
Crédit: Facebook - Hyperloop Limoges

Depuis 2017, on entend parler d’Hyperloop en Limousin. Ce nouveau moyen de transport ultra-rapide avec des capsules dans un tube géant sous vide d’air permettant d’atteindre plus de 1 200 km/h.

En août 2018, la société TransPod a déposé une demande de permis de construire pour la réalisation d’un centre de développement et d’essai pour son projet Hyperloop sur la commune de Droux, dans le nord de la Haute-Vienne.

Plus d’un an de retard

Sébastien Gendron explique à nos confrères de Populaire du Centre que le retard pris est la conséquence du  "retrait d’un gros investisseur du Moyen-Orient au 1er janvier 2020". Le PDG de TransPod précise : "Nous avons désormais les fonds et le chantier va pouvoir réellement débuter."

Concrètement le chantier de construction du centre technique et de la piste d’essai devrait commencer de se voir avec une opération de défrichement du site à la fin de ce mois de septembre. Le travaux étant programmés pour le début d’année 2022.

Une capsule à l’échelle ½

Le centre de recherche de Droux doit travailler sur la réalisation d’un "véhicule" à échelle ½.

Il sera testé à Droux sur la piste de plus de 3.000 mètres qui va être implantée sur le site.

Il permettra de valider la réalisation de 25 unités pour un projet d’infrastructure en Alberta au Canada, précise le journal.