Le marathon des Bodin’s dans les salles

14 octobre 2021 à 16h39 par Denis LE BARS

C’est le retour des Bodin’s ! Cette fois non pas sur scène mais sur les grands écrans. « Les Bodin’s en Thaïlande » sort le 17 novembre. D’ici là, le duo comique part à la rencontre de son public.

Les Bodin's en Thaïlande
Les Bodin's en Thaïlande
Crédit: DR

C’est l’heure des retrouvailles. Après plus d’un an et demi d’absence, les Bodin’s reviennent sur les écrans avec la sortie de leur troisième film. D’ici le 17 novembre, 120 avant-premières ont été programmées dans les salles ! Beaucoup affichent complet. Jean-Christian Frayscinet et Vincent Dubois y assistent dès que leur agenda le leur permet. Ils étaient présents cette semaine dans une dizaine de salles de Touraine, sur leurs terres.

Les avant-premières sont déjà complètes presque partout. Comment expliquez-vous cette fidélité et cette passion du public ?

Déjà, en ce moment, il y a d’autant plus d’attente qu’on sort de cette période de confinements et de tracas. Et là, les gens sont encore plus gourmands de rires et de rencontres. On a été envahis d’émotions, ces derniers temps, quand on a retrouvé les salles pleines pour les avant-premières. Le succès, on se dit qu’il est dû à la longévité, ça fait déjà 30 ans, on a gagné la confiance du public petit à petit. Maintenant, ils sont attachés à nous mais surtout à nos personnages. Et puis Les Bodin’s, ce sont un peu les ambassadeurs des gens qui ont l’habitude de se taire alors qu’ils voudraient parler. Nous, on fait parler Les Bodin’s à leur place.

Vous n’oubliez pas d’où vous venez ?

On n’a évidemment, pas ce problème-là car on n’a pas d’égo. Ce dont on a envie, c’est écrire pour nos personnages. Nous, on fait parler nos personnages. Ce sont deux entités Les Bodin’s, la mère et le fils, donc, on se réfugie derrière ces personnages et ça nous va bien parce qu’on a envie d’écrire de belles histoires, de monter sur scène, de faire des films… Mais voilà, ça s’arrête là. L’égo, on le laisse aux autres.

Vous êtes un peu sur tous les fronts en cette fin d’année ?

Exactement ! Donc, le film sort le 17 novembre, et quelques jours après, on repart en tournée avec Les Bodin’s Grandeur Nature. Cette tournée a été décalée et ça va nous emmener jusqu’en avril 2023, ce qui fait un total de 130 dates et une tournée assez incroyable.

Est-ce que la Thaïlande a été une source d’inspiration pour vous ?

Ça nous a amené l’inspiration d’autres films, pourquoi pas, dans d’autres pays. On aimerait après, éventuellement, emmener Les Bodin’s ailleurs. Là, en ce moment, on est en train de travailler sur un prime pour M6 pour début 2022, ce sera une grande émission de divertissement. C’est là-dessus qu’on travaille dans la voiture actuellement. C’est quand même une lourde responsabilité et on a envie de bien faire les choses. Et puis, on essaye toujours aussi d’avoir des projets en tête de cinéma, de nouveau spectacle, etc. Donc, ce ne sont pas les projets qui manquent.

(interview retranscrite par Mikaël Le Gac)