Mayenne : 200 gendarmes mobilisés pour retrouver une adolescente

9 novembre 2021 à 14h11 par Arnaud Laurenti

Environ 200 gendarmes étaient mobilisés mardi en début d'après-midi pour tenter de retrouver une adolescente de 17 ans disparue depuis la veille en Mayenne, a appris l'AFP auprès de la gendarmerie et du parquet de Laval.

Gendarmerie
Crédit: Archives

"La disparition d'une jeune fille de 17 ans a été signalée à la gendarmerie locale hier soir à 18h50, les premières indications fournies précisant qu'elle était partie faire un jogging aux environs de 16h sur la commune de Saint-Brice", a indiqué la procureure de la République de Laval Céline Maigne dans un communiqué.

Concernant le dispositif, 200 gendarmes seront "engagés" en début d'après-midi, a indiqué à l'AFP la gendarmerie, contre 120 en début de matinée.

 

Des gendarmes de Mayenne, mais aussi du Maine-et-Loire et de la Sarthe étaient mobilisés, ainsi qu'un escadron, un hélicoptère venu de Rennes, une équipe cynophile et encore une brigade fluviale de Nantes afin de retrouver la jeune fille, selon la même source. La zone de recherche s'étend sur 140 ha et comprend plusieurs points d'eau.

"Ces efforts (pour la retrouver) sont pour l'heure restés vains", a ajouté la procureure.

"Les premiers éléments recueillis, qui doivent désormais être exploités, ne permettent en l'état d'écarter aucune piste", indique la magistrate. "La nécessité de préserver la qualité du travail d'enquête, dans l'intérêt de la jeune fille disparue et de ses proches, me conduit à appeler les personnes souhaitant apporter leur soutien à la famille à ne pas circuler dans la zone des recherches afin de ne pas perturber les investigations".

Plusieurs effets personnels auraient été découvert à l'orée d'un bois par le père de la jeune fille, selon Le Parisien. Il s'agirait d'une montre connectée, d'un téléphone portable et d'écouteurs portant des traces de sang.

D'après les données de l'application Strava, qui suit les déplacements des sportifs grâce aux données GPS, la jeune femme a couru 1 kilomètre lundi à Saint-Brice contre une boucle de cinq kilomètres habituellement, et son parcours s'arrête au carrefour de trois routes de campagne.

L'enquête a été confiée dès lundi soir à la section de recherches d'Angers et à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Château-Gontier sur Mayenne, d'après le parquet.

Selon BFMTV, un homme d'une quarantaine d'années aurait été placé en garde à vue dès lundi soir après avoir passé de nombreux appels à la gendarmerie.

Une conférence de presse de la procureure doit avoir lieu à 17h00 au tribunal judiciaire de Laval.

 

(avec AFP)