10 classiques de Disney à revoir sur Disney+

5 avril 2020 à 7h35 par Bastien Bougeard

D'abord prévu le 24 mars, Disney a choisi de reporter le lancement de sa plateforme de streaming Disney+ au 7 avril. L'attente touche enfin à sa fin ! Voici notre sélections des 10 classiques à regarder pendant le confinement.

ALOUETTE
La plateforme de streaming arrive en France le mardi 7 avril.
Crédit: Disney

Un peu de douceur dans ce monde confiné. Après un report, Disney lance en France sa plateforme de streaming Disney+ ce mardi 7 avril. Le catalogue proposé par le géant du cinéma est plutôt vaste, on devrait y retrouver les nombreux dessins animés réalisés par Disney et les studios Pixar, mais également 30 saisons des Simpson ou encore les univers Star Wars, dont la série The Mandolorian avec bébé Yoda, et Marvel. Mais que serait Disney sans ses classiques d’animations, ses chansons qui ont bercé notre enfance, exaspéré des parents et ses héros qui ont marqué des générations. En cette période de confinement, Alouette vous conseille 10 classiques d’animation à regarder en famille.

1 – La petite sirène, 1989

On part directement dans les profondeurs marines pour retrouver Ariel et Polochon, son meilleur ami et oui, c’est son prénom. Cette adaptation du conte d’Andersen reste une histoire d’amour efficace et puis les chansons restent géniales, à commencer par "Sous l’océan" interprétée en partie par Henri Salvador.

2 – Aladin - 1992

Qui n’a jamais rêvé d’être un prince ? Pas moi en tout cas. Ce film revisite l'un des contes des Mille et une nuits : celui du génie de la lampe réveillé par Aladin. Ce dernier lui permet de réaliser trois vœux. Il va notamment lui permettre de séduire Jasmine, la princesse d’Agrabah au détriment de Jafar, le grand méchant de ce film. Les gags et les rencontres improbables et chansons incontournables s’enchaînent. Et puis avouez-le, vous avez au moins chanté une fois : « Ce rêve bleu » lors d’un karaoké.

3 - Peter Pan-1953

Direction le pays imaginaire avec Wendy, Michel, Jean, la fée Clochette et Peter Pan. Ce film d’animation permet de s’évader loin de nos tourments et de retrouver une certaine innocence. Il y a le méchant le plus cool de l’univers Disney, le Capitaine Crochet. Et puis, c’est bien le seul film où l’on peut voir des humains voler. Il est déconseillé de le faire à la maison.

4 – Le Roi lion-1994

Les chansons sont connues de tous, parents comme enfants, tout comme l’histoire. Cette réécriture d’Hamlet est considérée comme le meilleur classique d’animation par le site de référence Internet Movie Database. Nous restons tout de même sceptiques sur le régime alimentaire de Simba, Timon et Pumba, même si c’est un peu gluant mais appétissant. Hakuna Matata ! 

5 – Les aristochats- 1971

Parce que tout le monde veut devenir un cat. Parce que l’apprentissage de la musique c’est important. Parce qu’il y a des chats et surtout ce film est drôle. Même le méchant est rigolo.

6 – Raiponce - 2010

Certains esprits taquins y verront un parallèle avec la situation que nous vivons. Raiponce, une princesse enlevée est isolée chez la mère Gothel depuis 16 ans, s’échappe de la tour avec Hans, et un cheval complètement fou pour assister au lâcher de lanternes qui a lieu le jour de son anniversaire. L’histoire ne dit pas si elle a rempli son attestation dérogatoire de déplacement (que vous pouvez télécharger en suivant ce lien, sinon il vous en coûtera 135 euros).

7 – Zootopie-2016

C’est l’un des films Disney les plus récents. Le pitch : Judy est une lapine qui veut devenir le premier lapin à entrer dans la police. Elle y arrive, et fait la rencontre d’un renard rusé et débrouillard. Bande originale signée Shakira, un message louable : toujours croire en ses rêves. En plus, les personnages sont géniaux, comme Flash le paresseux. Démonstration en vidéo.

8 – Le livre de la jungle-1967

Ce dessin-animé est indémodable. Les chansons, l’histoire, les personnages (y compris Sheer Khan le grand méchant). Le film raconte l’histoire de Mowgli, un enfant élevé par les panthères qui doit regagner le village des humains. Et sur le chemin ils font la rencontre de Baloo, la suite vous la connaissez. Allez tous en rythme !

9 – Mulan-1998

Car « Comme un homme » nous vaincrons le mal qui nous touche en ce moment. L’histoire débute en Chine quand les Huns déclarent la guerre à l’empereur. Tous les hommes sont appelés dans l'armée, et Mulan décide de se faire passer pour l'un d'eux pour protéger son père âgé. Elle est accompagnée de Mushu, le dragon le moins terrifiant de l’histoire du cinéma. D’abord à la traîne, avec travail et abnégation, elle devient un des meilleurs éléments de l’armée. Une belle leçon et surtout des chansons connues de tous. Une nouvelle version du film doit d’ailleurs sortir au cours de l'année 2020.

10 – La reine des neiges-2013

Car nous serons bientôt comme Elsa, libérés, délivrés, de notre confinement. Et vous pourrez le crier à votre balcon si vous le voulez. Mais par pitié, chantez-le avec justesse.

Bonus 1-Toy Story-1995

Le lecteur attentif que vous êtes a remarqué que nous n’avions pas évoqué les films des studios Pixar. On répare cette erreur avec une histoire de jouets qui parlent, oui apparemment, c’est possible. Woody est un cow-boy menant une vie paisible avec Andy, son propriétaire et ses amis Zig zag le chien, Rex le dinosaure et la Bergère. Un quotidien soudain troublé par l'arrivée de Buzz l’éclair qui arrive "à la rescousse". Woody va essayer de se débarrasser de ce ranger de l'espace. Le début d'une drôle d'amitié. Vers l’infini et au-delà !

Bonus 2 – Là-haut-2009

Nous avons commencé dans la mer, nous terminons dans les airs. Carl, un homme veuf qui est dans l’obligation d'aller vivre en maison de retraite décide d’échapper à son sort. En accrochant des centaines de ballons au toit de sa maison, il s’envole pour rejoindre les chutes du paradis. C’était son rêve et celui de sa femme. Après 1 minute de tranquillité, montre en main, l’homme découvre qu’il a embarqué Russell, un jeune scout bavard (agaçant diront certains) qui se révélera d’une aide précieuse. Ce film émouvant est d’ailleurs le seul dessin-animé à avoir ouvert le festival de Cannes. Ah oui au fait, il y a des chiens qui parlent.