250 millions d’euros pour du pain et des viennoiseries en Bretagne

28 octobre 2019 à 8h39 par Marie PIRIOU

Le groupe Le Duff, un des leaders mondiaux de la boulangerie et de la restauration, va investir 250 millions d'euros dans une usine de sa filiale de pains et viennoiserie Bridor, qui ouvrira en 2022 à Liffré (Ille-et-Vilaine).

ALOUETTE
La nouvelle usine Bridor sera installée à Liffré (Ille-et-Vilaine)

Bridor va ouvrir nouvelle usine de fabrication de pains et de viennoiseries. Bridor, c'est l'une des filiales du groupe breton Le Duff, elle est spécialisée dans la boulangerie industrielle.

500 emplois à la clé

"Nous avons choisi la Bretagne pour la force du savoir-faire des hommes et la proximité avec nos sites existants", a déclaré le président et fondateur Louis Le Duff, cité dans le communiqué. L'usine, située sur un terrain de 21 hectare, devrait générer "la création de 500 emplois non délocalisables, dont près de 150 dès 2022", affirme le texte.

Le Duff avait déjà annoncé fin septembre 200 millions d'euros d'investissement au Canada et aux Etats-Unis, pour Bridor, filiale qui a réalisé 800 millions d’euros de chiffres d'affaires en 2019, dont 70% à l'exportation.

Objectif : 1,5 milliard de chiffre d'affaires en 2025

"Nous accélérons notre développement pour maintenir notre rythme d'un doublement de notre chiffre d'affaires tous les 5 ans", a déclaré Philippe Morin, directeur général de Bridor, cité dans le communiqué. "Ce futur outil industriel breton est une nouvelle étape majeure pour asseoir notre leadership et atteindre 1,5 milliard de chiffre d'affaires en 2025", a-t-il ajouté.

Le plan d'investissement en Bretagne doit démarrer en 2020 et s'étaler sur cinq ans. La nouvelle usine de Liffré sera spécialisée dans la fabrication de "produits de qualité premium de boulangerie traditionnelle et de viennoiserie pâtisserie", selon le communiqué.

Parti d'une première boutique à Brest en 1976, le groupe Le Duff livre ses pains et ses viennoiseries sur les cinq continents, dans une centaine de pays. Il emploie plus de 35.000 personnes, pour un chiffre d'affaires 2017 de 2,05 milliards d'euros.

Avec AFP.