À Saint-Nazaire, des cas de cancers supérieurs à la moyenne nationale

10 septembre 2019 à 6h12 par Alexandrine DOUET

Une réunion d'information est organisée ce mardi après-midi à Saint-Nazaire. Le sous-préfet et l'Agence Régionale de Santé vont dévoiler les résultats d’une étude sanitaire menée en 2018.<br /> <br />  

ALOUETTE
Crédit: Archives

La concentration d’industries suspectée

Le grand public n’est pas convié à ce rendez-vous. Ce sont les professionnels, des associations ainsi que des élus qui sont invités à découvrir cette nouvelle étude de l’ARS.
37 représentants d’entreprises installées dans le bassin nazairien seront présents cet après-midi à partir de 15h30. Parmi eux, les dirigeants de Total (raffinerie de Donges), des Chantiers de l’Atlantique, ou encore d’Airbus et de ses sous-traitants. Sont également attendus les maires de Saint-Nazaire, Trignac, Donges et Montoir ainsi que les responsables de 22 associations.

L’Agence Régionale de Santé doit présenter les conclusions d’une enquête réalisée l’an dernier sur le périmètre de 10 communes de l’agglomération nazairienne.

Déjà début 2018, l’ARS avait dévoilé des chiffres préoccupants en annonçant un taux de mortalité générale de 6% supérieur à la moyenne nationale.  Et pour le cancer, l’ARS avait recensé 22% de cas en plus chez les moins de 65 ans, + 15% au-delà de cet âge. L'étude ne pointait pas du doigt uniquement les rejets industriels. Elle avait également laissé apparaître une surmortalité lié à la consommation d'alcool dans le bassin nazairien.