Androu a besoin d’un million d’euros pour être soigné

23 octobre 2019 à 6h22 par Marie PIRIOU

Il s’appelle Androu, il a 10 ans. Ce petit garçon originaire de Landivisiau (29) se bat contre un cancer du cerveau. Après trois séances de chimio, le seul espoir réside désormais aux Etats-Unis.

ALOUETTE
Crédit: Androu se bat contre un cancer du cerveau depuis plusieurs années.

C’est une famille démunie qui nous a reçu. Une famille soudée derrière son grand garçon de 10 ans qui souffre d’un cancer du cerveau mais une famille qui doit faire face à un obstacle financier pour tenter de sauver son enfant.

Le seul espoir réside aux Etats-Unis

"Androu est atteint d’une tumeur au cerveau. Il a contracté la maladie la première fois en 2015, à l’âge de 5 ans. Il a récidivé une première fois en septembre 2017 et une deuxième fois en septembre 2018. En France, seules des chimiothérapies sont proposées et leur efficacité est à court terme. Pour l’instant, les médecins n’ont rien de probant à proposer qui pourrait permettre une rémission", explique Elena Lemercier, la maman d’Androu.

Les trois séances de chimio pratiquées en France n’ont rien donné. Et plus rien n’est proposé à ce jour pour tenter de soigner le jeune garçon de Landivisiau.
Il n’existe pas dans l’Hexagone d’essai clinique où l’enfant serait « éligible » contrairement aux Etats-Unis. Là-bas, des essais cliniques sont menés et Androu serait éligible dans cinq hôpitaux américains. C’est le seul espoir de la famille.

Objectif : récolter un million d'euros

Mais les parents d'Androu sont confrontés à un réel problème financier puisqu’ils doivent récolter un million d’euros pour faire hospitaliser le jeune finistérien aux Etats-Unis. La famille lance un appel à l’aide.
"Le but c’est de récolter un maximum d’argent en un minimum de temps puisque le budget est complètement démentiel pour aller aux Etats-Unis. Ce sont les frais d’hospitalisation qui sont très coûteux. Par exemple, si on passe deux heures aux Urgences aux Etats-Unis il faut compter 3.000 euros. Et là il faut compter sur une présence moyenne de deux à trois mois sur place", poursuit la maman.

Un départ dans deux semaines ?

Il y a urgence, le temps presse, c’est une question de survie. Aujourd’hui, Androu, à court de traitement, est très fatigué. Il ne marche plus à cause des vertiges et il a perdu 10 kg.
"C’est horrible. On dit que c’est ce qui peut arriver de pire. Et c’est ce qui peut arriver de pire", confie la maman, bouleversée mais pleine d’espoir.
Les parents d’Androu souhaiteraient partir aux Etats-Unis dans les 15 jours à venir. Et ils ont donc lancé une cagnotte en ligne Gofundme. A ce jour, plus de 90.000 euros ont été collectés.

Toutes les infos sur Androu, sa maladie et la cagnotte sont à retrouver sur www.androu.fr
Une page Facebook est aussi consacrée au petit garçon.