Charente-Maritime : Ivre et nu, il roulait à 160 km/h sur la rocade de Royan

23 octobre 2019 à 10h01 par Clovis Canivenc

Deux hommes âgés de 21 et 25 ans ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Saintes, après une course-poursuite avec la police en juillet dernier. L'un des deux était complètement nu au volant.

ALOUETTE
Deux conducteurs ivres avaient été arrêtés en juillet dernier, après s'être percutés au niveau d'un
Crédit: Archives

C’est une histoire peu banale que rapporte Sud-Ouest, ce mercredi. Dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier, deux hommes âgés de 21 et 25 ans et originaires de Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime), sont repérés par une patrouille de police à Saint-Palais-sur-Mer à la sortie d'une boîte de nuit. Au volant respectivement d’une Mercedes et d’une Audi, ils semblent faire la course à 140 km/h sur la départementale 25.

Les deux véhicules détruits

Bloqués par un semi-remorque à l’entrée de Royan, les deux conducteurs échappent une première fois à la police en montant sur un trottoir. Ils poursuivent alors leur route sur la rocade vers Saint-Georges-de-Didonne en roulant à près de 160 km/h pour distancer les forces de l’ordre.

Au niveau d’un échangeur, le conducteur de l’Audi prend la sortie, perd le contrôle de son véhicule, se retrouve à contresens et tombe nez à nez avec… la Mercedes qui l’avait suivi. Les deux protagonistes se percutent de face et détruisent leurs voitures.

Huit mois de prison avec sursis

Arrivés sur les lieux de l’accident, les policiers découvrent que l’un des conducteurs est complètement nu au volant. Miraculeusement, aucune victime n’est à déclarer. Seulement une blessure à la main pour l'un des fugitifs. Mais les conséquences auraient pu être bien plus graves pour eux, comme pour ceux qui ont croisé leur route.

Le vice-procureur du tribunal correctionnel de Saintes a ainsi requis une peine significative. Les deux hommes sont condamnés à huit mois de prison avec sursis, une suspension de permis de conduire de huit mois, et une amende de 200€.