Cinéma : les baisers désormais sur la base du volontariat ?

29 mai 2020 à 11h32 par Jeanne AMIOT

Après deux mois de confinement, les plateaux de tournage ont pu rouvrir mais en respectant des consignes bien précises. Les scènes de baiser ne pourront notamment plus être imposées.

ALOUETTE
Léonardo Dicaprio et Kate Winslet dans le film Titanic.
Crédit: Capture écran | YouTube

La CCHSCT fourni un guide de préconisations sanitaires

Les tournages de film vont bien pouvoir reprendre, à condition de respecter un ensemble de règles bien précis. Le comité central d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CCHSCT) de la production de films a publié ce 27 mai, un guide qui récapitule les nouvelles mesures à adopter.

Bien que le port des masques "par tous les membres de l'équipe en proximité" et le gel hydroalcoolique soient obligatoires, le comité affirme qu'il faut également faire respecter les règles de distanciation sociale. Dans ce guide, il stipule donc que "l'adaptation de certaines scènes prévues au scénario ou dans la narration" est nécessaire. En somme : cela nécessite le recours à des inserts numériques ou la réécriture du scénario. 

Les scènes de baiser sur la base du volontariat 

Les scènes qui demandent un rapprochement entre les acteurs, comme les scènes de baiser, de foule ou de bagarre doivent se faire sur "la base du volontariat", à condition de réaliser des tests au préalable.

Bien sûr, si ces mesures ne peuvent pas être appliquées, le tournage d'une, voire plusieurs scènes devra être reporté "à un moment où le risque sanitaire sera réduit".