Clip tourné à Oradour : la municipalité retire sa plainte

25 janvier 2021 à 17h59 par Thierry Matonnat

Epilogue heureux : le rappeur Limougeaud Arafat, auteur du clip tourné sans autorisation sur le site du village martyr d’Oradour-sur Glane, a écrit à la mairie pour présenter ses excuses. Les poursuites judiciaires ont été levées.

ALOUETTE
La ville d'Oradour-sur-Glane lève les poursuites judiciaires
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Des excuses

Le rappeur Limougeaud Arafat a vite compris l’émoi qu’il avait suscité en tournant des images de son dernier clip sur le site du village martyr d’Oradour-sur-Glane (cf notre article du 24/01/21). Son intention n’était pas de choquer ou d’insulter la mémoire des victimes. Sa chanson dénonce les violences faites aux femmes et leur douleur.

Levée des poursuites

L’artiste a pris l’initiative d’écrire à la ville d’Oradour-sur-Glane pour présenter ses excuses. Excuses acceptées. La municipalité, l’association des familles des martyrs, le Centre de la Mémoire et le président du Conseil Départemental de la Haute-Vienne, ont décidé de ne pas engager de poursuites judiciaires à l’encontre du rappeur.

« Souviens-toi » 

Souhaitons que cet épisode malheureux permette de rappeler que le site du village martyr est un site historique, de recueillement mais aussi un témoignage de la barbarie humaine afin que les nouvelles générations n’oublient pas.