Confinement : près d'un salarié sur deux en détresse

21 avril 2020 à 5h33 par Arnaud Laurenti

Selon un sondage Opinion Way réalisé entre le 31 mars et le 8 avril auprès de 2000 personnes, 44% des employés se sentent en situation de "détresse psychologique". Un quart des salariés présenterait des signes de dépression.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le sondage réalisé à la demande du cabinet en risques psychosociaux Empreintes Humaines révèle notamment que le télétravail est une source de stress pour une majorité de salariés.

Difficultés à travailler dans de bonnes conditions

Plus d'un sondé sur deux reconnaît ne pas pouvoir s'isoler toute la journée pour travailler : les salariés en couple ou avec un enfant montrent des signes de détresse plus marqués.

Difficile également de dédier un espace au télétravail : 60% des personnes interrogées travaillent dans leur salon. Près d'un quart des sondés vivant dans un logement de moins de 40 m² présente par ailleurs des signes de détresse psychologique élevée.

Environ sept salariés sur dix considèrent que l’entreprise "fait son maximum" pour les aider. Près de 80% des personnes interrogées indiquent se sentir soutenues d'abord par leurs collègues avant leur responsable direct - environ 70%.