Coronavirus : 3000 masques de protection découverts dans une ferme en Vendée

24 mars 2020 à 8h38 par Alexandrine DOUET

La découverte a été effectuée la semaine dernière à la ferme du Village de la Vergne à La Roche-sur-Yon. L’information est révélée ce mardi matin par le journal Ouest-France.

ALOUETTE
3000 masques ont été retrouvés par hasard dans cette exploitation coopérative.
Crédit: scilavergne.com

Alors que les soignants font face à une pénurie de masques de protection en France, cette découverte va permettre de fournir plusieurs centaines de personnels de santé de la région Pays-de-la-Loire.

Distribution à l’ARS

C’est dans le fond d’une réserve que les exploitants de cette ferme biologique sont tombés tout à fait par hasard sur ce stock de près de 3000 masques. La ferme rachetée il y a trois ans appartenait à l’Adapei-Aria, l’association départementale qui œuvre pour l’insertion des personnes handicapées mentales. À l’issue d’un conseil d’administration, les agriculteurs ont décidé de confier 2000 masques à l’ARS, l’Agence Régionale de Santé. Le reste a été distribué à des praticiens de santé du secteur.

Autre découverte fortuite de masques ces derniers jours cette fois dans le Sud-Ouest du pays. Selon la Dépêche du Midi près de 400.000 masques ont été découverts à Lavelanet (Ariège) dans une friche industrielle, précisément dans un bâtiment que la ville avait racheté en 2018 à l’entreprise Paul Boyé Technologies, spécialisée dans la fabrication d’uniformes et d’équipements de sécurité. Ces masques avaient été confectionnées en pleine crise de la grippe H1N1 en 2009.