Couvre-feu à partir de 18h dès samedi, pour "au moins 15 jours"

14 janvier 2021 à 17h15 par Arnaud Laurenti

Le gouvernement a annoncé une série de nouvelles mesures ce jeudi soir à l'occasion d'un point sur la situation sanitaire. Parmi elles, le couvre-feu avancé à 18h dès samedi pour l'ensemble du pays.

ALOUETTE
Crédit: Capture écran | Facebook

C'est confirmé : le couvre-feu sera bien avancé à 18 h pour l'ensemble du pays. La mesure entrera en vigueur ce samedi, a indiqué le Premier ministre Jean Castex, et pour "au moins 15 jours".

L'objectif : éviter que le variant britannique (VOC2020) devienne la souche dominante en France. Le gouvernement souhaite éviter "des mesures plus difficiles", a expliqué le chef du gouvernement, évoquant par ce biais les deux premiers confinements.

Les commerces sont invités à ouvrir sur la pause déjeuner ou le dimanche afin "d'étaler les flux" et éviter une trop forte concentration le week-end.

Les motifs de déplacements autorisés durant le couvre-feu resteront inchangés  : il sera notamment possible de circuler pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants. La liste des motifs autorisant un déplacement durant le couvre-feu ainsi que l'attestation sont disponibles sur le site du Ministère de l'Intérieur.

"Si nous constatons dans les prochains jours une dégradation épidémique forte, nous serions conduits à décider sans délai d'un nouveau confinement", a prévenu le Premier ministre.

Protocole renforcé dans les écoles

Les protocoles seront renforcés dans les cantines scolaires, a par ailleurs annoncé Jean Castex. Les activités physiques et sportives en intérieur sont suspendues.

Le fonctionnement "hybride" - alternance du présentiel et du distanciel - des lycées sera prolongé au-delà du 20 janvier, a précisé le ministre de l'Éducation Nationale.

Concernant les collèges, "lorsque les établissements connaissent des contraintes liées aux bâtiments", des autorisations au cas par cas seront accordées pour la mise en place du même dispositif "hybryde" pour les classes de 4ème et de 3ème.

Le gouvernement souhaite également augmenter les capacités de dépistages dans les écoles, avec pour objectif 1 million de tests par mois.

Reprise des cours dans les universités

Jean Castex et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, ont par ailleurs annoncé la reprise par demi-groupes des travaux dirigés en 1ère année à partir du 25 janvier. Le gouvernement espère une "reprise échelonnée" des cours en présentiel au sein des universités.

Contrôles aux frontières renforcés dès lundi

Dès lundi, tous les voyageurs en provenance de pays extérieurs à l'Union Européenne UE devront effectuer des tests avant de partir puis respecter une septaine à leur arrivée en France, suivie d'un nouveau test.

Vaccination élargie à partir de lundi

Jean Castex a également annoncé l'élargissement de la vaccination aux personnes à haut risque de forme grave dès lundi, quelle que soit leur âge. Cela représente environ 800 000 personnes, selon le ministre de la Santé. Ces personnes devront au préalable prendre rendez-vous avec leur médecin traitant.

Il sera possible de prendre rendez-vous pour une vaccination dès ce vendredi 8 h par téléphone au 0 800 009 110 (gratuit) ou par internet sur sante.fr. Il est également possible de contacter directement le centre de vaccination le plus proche de chez soi, a expliqué Olivier Véran.

Le variant sud-africain à Nantes

Le ministre de la Santé a par ailleurs évoqué la présence du variant sud-africain du Covid-19 sur le territoire, et notamment le cas d'une femme l'ayant contracté lors d'une congrégation religieuse au Mozambique au mois de décembre. Cette dernière est actualemment hospitalisée en Ile-de-France et plusieurs cas contacts ont été identifiés parmi ses proches. 

Un deuxième cluster a été identifié dans la région de Nantes, a précisé Olivier Véran, avec une personne ayant participé au même voyage.