De la cocaïne échouée aussi sur l'île d'Oléron

28 novembre 2019 à 17h46 par Denis Le Bars

Après le coup de vent de ces derniers jours ce sont finalement plus de 100 kilos de cocaïne qui ont été découverts sur des plages de Charente-Maritime

ALOUETTE
Crédit: Archives

Plus d'1,3 tonne de ballots de cocaïne, de provenance inconnue, a été récupérée depuis mi-octobre au gré des marées sur la côte atlantique, selon Philippe Astruc, le procureur de la République de Rennes. "De nouveaux ballots ont été découverts hier (mercredi) au niveau de l'île de Ré et de l'île d'Oléron, pour un total de 107kg". 

"A ce jour, nous comptabilisons donc un poids de 1.350kg de cocaïne retrouvé sur l'ensemble de la façade" Atlantique, a ajouté M. Astruc.

De la taille d'une boîte à chaussures, entourée de cellophane pour être hermétiques, ces ballots contiennent de la cocaïne base à un degré de pureté important (83%).

Depuis mi-octobre, la drogue arrive de manière éparse sur les côtes françaises sur une zone qui s'étend des Landes jusqu'au Finistère. Un phénomène rare, qui rappelle que les trafiquants privilégient le transport maritime.

En Espagne, un "narco sous-marin" de 20 m de long a été saisi au large de la Galice durant le weekend transportant trois tonnes de cocaïne d'une valeur de 100 millions d'euros. Son interception a marqué "une opération historique" et inédite en Europe, ont déclaré mercredi les autorités espagnoles.

L'essentiel de la cocaïne provient des trois grands pays producteurs: la Colombie, le Pérou et la Bolivie. Le Vieux continent est le deuxième marché mondial, derrière l'Amérique du Nord.