Des "gilets jaunes" tourangeaux condamnés pour un vol au Fouquet’s

5 décembre 2019 à 7h12 par Alexandrine DOUET

Deux gilets jaunes ont été condamnés à du sursis hier à Paris pour avoir volé des objets au sein du célèbre restaurant de la capitale.

ALOUETTE
Le Fouquet's, brasserie historique des Champs-Élysées, symbole du luxe avait été ciblé par des gilet
Crédit: DR

Le 16 mars dernier, Ambre, 31 ans aide-soignante et Franck 43 ans, agent SNCF avaient quitté Tours pour aller manifester dans les rues de Paris, à l’occasion de l’acte 18 de la mobilisation des gilets jaunes.

Les photos du butin postées sur Facebook

La manifestation avait été marquée par d’importantes dégradations et violences sur les Champs-Élysées. Le Fouquet’s restaurant emblématique de l’avenue avait notamment été pris pour cible. Les deux prévenus étaient présents lors du saccage de l’établissement. Ils étaient repartis avec des fourchettes et un tabouret, d’une valeur d’environ 200 euros. De retour chez eux, ils avaient pris en photo les objets avant de mettre les images en ligne sur leur compte Facebook. C’est après une dénonciation anonyme que le couple avait été interpellé quelques jours plus tard.

1€ symbolique de dommages et intérêts

Lors de l'audience, le 15 novembre dernier, les deux "gilets jaunes" avaient nié avoir volé ces objets et avaient affirmé les avoir récupérés avec l'accord d'un vigile de la brasserie. Le parquet avait requis 4 mois de prison avec sursis et 70 heures de travail d'intérêt général à leur encontre. Ils écopent finalement chacun d’un mois de prison avec sursis et devront verser un euro symbolique de dommages et intérêts aux propriétaires du Fouquet’s, partie civile.

Le restaurant avait pu accueillir de nouveau ses clients seulement le 14 juillet, après 4 mois de travaux.