En Mayenne, la photo de classe "cubique" fait le buzz !

30 septembre 2020 à 9h42 par Julia Maz-Loumides

Fin septembre, dans toutes les écoles, c’est l’heure de la traditionnelle photo de classe. Mais Pauline et Maxime, du studio May’Photos, ont décidé de sortir du cadre pour proposer le Kub’.

ALOUETTE
Maxime et Pauline se prêtent au jeu.
Crédit: May'Photos

Depuis deux ans, Pauline Levêque et Maxime Texier dirigent May’Photos. À l’heure de la crise sanitaire, les mariages et autres évènements se font plus rares et les gestes barrières empêchent de prendre des clichés classiques. La photo de classe n’y échappe pas ! Entre les distances de sécurité et le masque, il n’est pas évident de produire un beau souvenir scolaire de l’année 2020/2021.

"Cette année, un collège nous a posé la problématique des photos de groupes, explique Pauline Levêque. Des collègues utilisaient déjà le cube pour des photos de familles, et nous on l’a proposé aux collèges qui ont tout de suite adhérés".

groupe kub.jpg (244 KB)

Un cube blanc d’une dimension d’un mètre…cube. Il n'aura pas fallu beaucoup plus pour que cette photo de classe réalisée au collège des 7 Fontaines à Andouille rencontre un gros succès.

"C’est assez simple, raconte Maxime Texier, on n’a pas besoin d’un grand espace : une lumière, un réflecteur, le trépied avec l’appareil photo et le cube ! Après, c’est la créativité de l’enfant qui joue. Les plus timides vont juste se mettre en tailleur, et d’autres vont oser un peu plus : les pieds en l’air ou les bras sur les côtés". Une vraie partie de plaisir pour les petits, comme pour les grands enseignants.

Chaque cliché est ensuite monté pour former une photo complète, les cubes les uns à côtés des autres. "Les enfants ont aimé le projet, c’est nouveau pour eux, c’est rigolo. Ils ne sont pas bridés, assis les mains sur les genoux. Ils comprennent vite que, vu que la photo est en individuelle, ils pourront être sans soucis à côté de leurs amis sur le montage", raconte la co-gérante.

Les deux photographes ne s’attendaient pas à un tel succès autour de leur cube. Ils réfléchissent maintenant à l’étendre auprès des entreprises. Il n’y a plus qu’à choisir à côté de quels collègues votre cube sera placé !