États-Unis : après sa démission, il reçoit son dernier salaire en pièces de 1 centime

29 mars 2021 à 9h58 par Julia Maz-Loumides

Après avoir démissionné d’un garage automobile en novembre 2020 en raison de la difficile relation avec son employeur, un Américain a dû batailler pour recevoir son dernier salaire. Son patron lui a remis… en pièces de 1 centime !

ALOUETTE
915 $, soit environ 800 euros, en pièces de 1 centime !
Crédit: Unsplash

En Georgie, Andreas Flaten a fait l’amer expérience d’un patron en colère. Ce salarié dans un garage automobile ne s’entendait plus avec son employeur et a décidé de quitter son poste. Trois mois après sa démission, il n’a toujours pas reçu son dernier salaire de 915 $, soit environ 800 euros, le solde de tout compte.

Pour réclamer sa paye, Andreas Flaten décide d’envoyer une lettre à son ancien patron. Ce dernier n'envoie toujours rien, l’Américain le menace donc de faire appel à la justice, rapporte Ouest-France.

Des pièces huilées sur le palier

L’ex-employeur cède et décide de régler Andreas Flaten d’une étrange façon. Un soir, aux alentours de 20 h, un tas de pièces d’un centime, recouvertes d’huile, est déposé devant sa porte. Sur le dessus, une lettre trône avec un mot doux : "Va te faire f… !".

"Je ne sais pas ce qui est le pire entre le fait que cet homme soit si misérable qu’il ne peut pas accepter qu’un employé parte à cause de son comportement ou le fait qu’il ait fait autant d’efforts pour rassembler 915 dollars en pièces très lourdes juste pour dire « va te faire f… ! »", raconte Olivia, la petite-amie d’Andreas Flaten, sur son compte Instagram.

Après un méticuleux nettoyage, Andreas Flaten a recompté les pièces : il n’en manquait pas une. Une histoire qui ne fera probablement que le conforter dans sa décision d’avoir démissionné.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olivia Oxley (@ox_isms)