Infos

Être payé pour chanter faux ? Des scientifiques lyonnais cherchent des volontaires !

16 avril 2021 à 11h10 Par Julia Maz-Loumides
Crédit photo : Unsplash

Des chercheurs en neurosciences de Lyon vont mener deux études sur la perception musicale. Pour les réaliser, ils comptent sur des personnes ayant un déficit sur le sujet… des volontaires qui chantent faux !

Alerte job de rêve ? Pour ceux qui n’ont pas l’oreille musicale peut-être ! Pour développer leurs travaux sur la perception musicale et les déficits observés chez certaines personnes, des scientifiques de Lyon, du Centre de recherche de neurosciences, ont besoin de volontaires.

"Pour certains, reconnaître une chanson familière sans les paroles est compliqué, voire impossible. Ils peuvent avoir du mal à mémoriser des mélodies, ne vont pas non plus se rendre compte lorsqu’ils chantent faux, ou lorsque quelqu’un chante faux", explique Caliani Hoarau, étudiante en master 2 de neurosciences et neuropsychologies, et stagiaire au centre de recherche de Lyon, à 20 Minutes.

Une rémunération à la clef !

Une première étude, sur un an, permettra aux volontaires de suivre un programme d’entraînement musical, pour ceux souffrant d’un déficit de perception. "On sait qu’il y a un déficit au niveau des connexions fronto temporales, très importantes dans la perception de la musique. Nous souhaitons étudier si cet apprentissage à long terme peut améliorer leur perception de la musique et si cela se voit au niveau cérébral et comportemental", raconte l’étudiante, au quotidien.

La seconde étude ne durera que 2 h 30 et sera réalisée sur un ordinateur ou une tablette. Elle consistera en une série de tests auditifs pour tenter d’évaluer la perception musicale des participants.

Les résultats devraient être connus fin 2022, au plus tôt, et pourraient apporter une amélioration non négligeable pour les personnes atteintes de troubles auditifs importants ou équipées d’implants auditifs. Pour s’inscrire, les volontaires doivent d’abord réaliser un test de 10 minutes sur un site internet. Les chercheurs contacteront les profils jugés intéressants. Les candidats sélectionnés seront rémunérés pendant les études.

Julien Doré ciblé sur Twitter

Tandis que cette information circulait sur des sites d’informations divers, le compte Twitter Mediavenir l’a partagé sur ses réseaux sociaux. En guise de photo d’illustration, pour la recherche de "personnes qui chantent faux", le média a choisi… une image de Julien Doré !

Le choix a bien évidemment fait réagir les fans, et le principal intéressé. "Très très bonne vanne", a tweeté Julien Doré en relayant la boutade.