Face aux suicides, le Japon crée un ministère de la solitude

25 février 2021 à 10h04 par Gabriel Macé

Selon un premier bilan provisoire, plus de 20  000 personnes se sont suicidées l’an dernier au Japon, soit 3,5% de plus que l’année précédente.

ALOUETTE
Osaka (Japon) / Image d'illustration

Face à cette hausse inattendue - le nombre de suicides était en baisse constante depuis 2009 -, le Japon a décidé de créer un ministère chargé de la lutte contre la solitude et l’isolement. C’est une information repérée par nos confrères de Courrier International cette semaine.

Cette sinistre tendance est bien sûr liée à l’épidémie de Covid-19. Comme la crise sanitaire se poursuit et le taux de chômage augmente encore dans le pays, les autorités nippones craignent désormais une hausse du nombre de suicides toujours plus importante pour l’année 2021.

Le Premier ministre japonais a donc nommé, le 19 février, un ministre de la solitude. Celui-ci a déclaré, selon la chaîne publique nipponne NHK : "Soyons humains et moins bureaucratiques. Mettons-nous à la place de nos concitoyens qui se trouvent dans une grande difficulté afin de leur tendre la main". Un plan d’action gouvernementale doit être présenté dans les prochains mois.