Foot : Le Mans conteste le rejet d’une ligue 2 à 22 clubs

3 juin 2020 à 5h44 par Bastien Bougeard

L’équipe sarthoise, 19e de Ligue 2 après l’arrêt définitif du championnat, va déposer des recours contre le rejet du projet de Ligue 2 à 22 clubs par la Fédération française de foot. Cette décision envoie le club en National.

ALOUETTE
Le MMArena lors de la rencontre Le Mans-Châteauroux le 29 novembre.
Crédit: B.Bougeard | Alouette

Le Mans FC va-t-il redescendre en National, un an seulement après l’avoir quitté ? Pour le moment, c’est oui. Le club du président Thierry Gomez descend après que la fédération française a décidé de rejeter le projet de Ligue 2 à 22 clubs pourtant voté par la LFP.

Des recours devant le CNOSF et le conseil d’État

Pour autant, l’équipe sarthoise a décidé de ne pas en rester là. "Je pense qu'on va faire un recours au Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et au Conseil d'Etat et je pense que dès le 3 juin, ça sera fait", a déclaré Thierry Gomez, le président manceaux lors d'une conférence de presse. Les deux recours seront déposés en parallèle : "On a quelques arguments, mais on laisse la priorité au Comité et au Conseil", a-t-il ajouté. Cependant, le président manceau a martelé que le club était désormais en National : "Nous faisons partie des dommages collatéraux du virus. Il faut l'accepter. Ça va être un championnat compliqué, dur, il va falloir s'y préparer".

Orléans se joint à la démarche du Mans

"Si dans 15 jours, un mois, nous sommes repêchés, ne vous inquiétez pas, nous saurons nous adapter. Mais aujourd'hui, nous sommes en National et il faut que tous les joueurs qui viennent chez nous ou qui souhaitent rester ou signer chez nous, il faut que dans l'esprit, ils s'engagent pour vivre un championnat en National", a-t-il insisté. Il s'exprimait lors de la conférence de presse de présentation du nouvel entraîneur, Didier Ollé-Nicolle, qui aura pour mission d'obtenir une remontée en Ligue 2 dès la première saison. Orléans, 20e de Ligue 2, va également déposer des recours.

(avec AFP)