Icebergs en vue sur la route du Vendée Globe !

3 décembre 2020 à 15h53 par Denis Le Bars

Outre la mer, le vent et les OFNIS, un nouveau danger menace les concurrents du Vendée Globe. Une vingtaine d’icebergs ont été localisés sur le parcours. La « zone d’exclusion » est rehaussée.

ALOUETTE
Crédit: Annie-spratt

L’alerte est lancée par le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales français) et l’ESA (Agence Spatiale Européenne). Grâce aux images générées par une dizaine de satellites, une vingtaine d’icebergs « douteux » ont été détectés dans des secteurs plus septentrionaux que ne le prévoyaient les organisateurs du Vendée Globe. Conséquence : la zone d’exclusion est élargie.

Couloir plus étroit pour les skippers

Cette zone d'exclusion, zone de sécurité interdite aux marins du Vendée Globe, est rehaussée de 5 degrés de latitude, soit plus de 400 kilomètres plus au nord. Cette mesure a pour effet de réduire les marges de manoeuvre des skippers dont le parcours est déjà conditionné par la succession des dépressions océaniques. 

exclusion.png (86 KB)
Situation à 16h00.