Inde : Ils se marient en avion pour contourner les restrictions anti-Covid

25 mai 2021 à 14h15 par Emma Piau

Un couple indien s’est marié dans un avion devant leurs 161 invités pour éviter de se soumettre aux restrictions sanitaires.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

En Inde, un couple a affrété un avion pour se marier dans les nuages devant 161 invités, en violation des restrictions anti-Covid, a rapporté la presse lundi.

L'autorité de l'aviation civile indienne a ordonné une enquête et a suspendu l'équipage de l'appareil, ont précisé des sources officielles.

La plupart des États en Inde autorisent la présence de 50 invités au maximum lors des mariages.

Le couple s’est dit "oui" ce dimanche au moment où l'avion de la compagnie SpiceJet, qui se rendait à Bangalore, survolait le temple de Minakshi, à Madurai, dans l'État du Tamil Nadu, a affirmé le journal Hindustan Times.

Aucune restriction sanitaire respectée

Des vidéos et des photos des festivités à bord, montrant des invités avec des fleurs autour du cou et prenant des selfies, ont été postées sur les réseaux sociaux, mais n'ont pas pu être authentifiées dans l'immédiat par l'AFP.

Contrairement aux règles en vigueur dans l'aviation civile, pratiquement aucun d'entre eux ne portait de masque sanitaire et les règles de distanciation sociale étaient largement ignorées.

Selon la presse, la direction générale de l'aviation civile a demandé à Spicejet de prendre des mesures à l'encontre des jeunes mariés et de leurs invités. Ils pourraient être interdits de vols passagers.

"L'agent et les passagers invités ont été informés en détail, par écrit et oralement, des règles de distanciation sociale et de sécurité à suivre conformément aux directives Covid, à l'aéroport et à bord de l'avion tout au long du voyage", s'est défendu un porte-parole de Spicejet à des médias indiens. "Malgré des demandes et des rappels répétés, les passagers n'ont pas suivi les directives et la compagnie va prendre les mesures appropriées conformément aux règles", a-t-il ajouté.

Plusieurs États indiens ont imposé des confinements stricts ces six dernières semaines, alors que l'Inde est frappée par une vague de Covid-19 dévastatrice, qui a submergé le système hospitalier.

(Avec AFP)