Indre-et-Loire : le passage en zone d’alerte renforcée annoncé pour le 17 octobre

16 octobre 2020 à 5h30 par Bastien Bougeard

La préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus annonce dans La Nouvelle République le passage du département en zone d’alerte renforcée pour le samedi 17 octobre. De nouvelles mesures vont entrer en vigueur pour lutter contre l’épidémie.

ALOUETTE
Les bars et restaurants de la place Plumereau devront fermer à 22 heures.
Crédit: Archive

Cette fois, c’est acté. La préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus annonce ce 16 octobre dans La Nouvelle République le passage de l’Indre-et-Loire en zone d’alerte renforcée. Un arrêté va être publié pour prendre effet le 17 octobre.

Pas de couvre-feu pour l’instant à Tours

Cette mesure va donc provoquer de nouvelles restrictions et interdictions. Les bars et restaurants devront fermer à 22 heures. Un registre devra d’ailleurs être mis en place, les clients devront s’y inscrire. Cela doit permettre de les contacter en cas de contaminations. Les gymnases, dojo ou salles polyvalentes servant de gymnases pourront accueillir seulement les mineurs, les sportifs de haut-niveau et les joueurs professionnels. Toute activité collective et de contact va être interdite. Dans les cinémas et les salles de spectacle, la jauge est limitée à 1 000 personnes et la règle du siège vide entre deux personnes ou groupe de personnes va s’appliquer. Enfin les rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique seront interdits.

193 cas de covid pour 100 000 habitants dans la métropole de Tours

Toujours dans La Nouvelle République, Marie Lajus affirme que pour le moment, le couvre-feu n’est pas instauré. Mais cela pourrait évoluer très vite : « Il est déjà admis que Tours, comme Orléans, est la plus proche d’atteindre le stade qui nécessite un passage au couvre-feu. L’épidémie est galopante, les autorités nationales nous identifient comme les prochains sur la liste ». Le taux d’incidence dans la ville de Tours s’élève à 193 cas pour 100 000 habitants. C’est 13 points de plus en 24 heures selon le quotidien.