Infos

Indre-et-Loire : un retour partiel au 90 kilomètres par heure pour septembre

02 juillet 2020 à 09h08 Par Bastien Bougeard
Crédit photo : Archive

La préfecture d’Indre et Loire a donné son feu vert le 29 juin a une augmentation de la vitesse maximale sur certaines routes départementales. Le conseil départemental a dévoilé les axes concernés par ce passage à 90 kilomètres par heure.

Le retour à 90 kilomètre heure sur les routes départementales s’accélère en Centre-Val de Loire. Si le Loir-et-Cher et l’Indre ont franchi le pas, l’Indre-et-Loire se prépare à augmenter la vitesse maximale sur 10 % du réseau de route départementale. Cela représente 292 kilomètres de route.

Des routes menant aux départements voisins

La préfecture a validé le 29 juin ce retour à 90 kilomètres heure lors d’une réunion de la commission départementale de sécurité routière. Le projet retenu montre essentiellement que les routes retenues sont celles qui mènent aux départements voisins, à savoir l’Indre, Le Loir-et-Cher, Le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Vienne. Plusieurs axes reliant seulement des villes d’Indre-et-Loire vont aussi passer à 90 kilomètres heure.

La D943 à 90 seulement entre Loches et l'Indre

Notons que la départementale 943 qui relie Tours à Montluçon en passant par Châteauroux va bien passer à 90 kilomètres heures, mais seulement une fois à hauteur de Loches. La vitesse pourrait augmenter sur le tronçon Tours-Loches, mais des travaux doivent être effectués. Dans le détail, la D 760 entre Chinon et Loches, La D31 entre Autrèche et Loches, la D751 reliant Tours à Chinon, la D140 entre Saint-Pierre-des-Corps et La Croix en Touraine vont voir leur vitesse maximale augmenter. La D910 menant à la Vienne, la D766 traversant le département d’ouest en est, La D976 qui permet de se rendre dans le Loir-et-Cher vont aussi voir leur vitesse maximale augmenter.