Indre : près de 40 chiens découverts dans des conditions de vie insalubres

25 février 2021 à 10h15 par Bastien Bougeard

Des membres du collectif animal 36 ont découvert une quarantaine de chiens vivant en meute dans un pavillon situé à La Vernelle. Une plainte a été déposée.

ALOUETTE
Crédit: Facebook - Collectif animal 36

Le post Facebook du collectif animal 36 est saisissant, choquant. Des membres du collectif se sont rendus, après un signalement, dans une maison insalubre où se trouvent une quarantaine de chiens vivant en meute. Attention, certaines images peuvent être choquantes. 

Des femelles en gestation

Sur place, un cadavre de chien gît près de l’entrée depuis plusieurs jours. Les autres animaux vivent et se reproduisent entre eux. « Des femelles vont bientôt mettre bas, nous détaille un membre du collectif qui est allé constater la situation. Les chiots qui vont se retrouver dans la meute n’ont aucune chance de survivre, car ils pourront se faire manger et leur mère n’aura pas d’endroit où se cacher pour s’occuper d’eux ». Plusieurs animaux seraient aussi malades du fait de vivre en meute.

Pas de saisie conservatoire

Après avoir tenté de trouver une solution avec le propriétaire, le collectif a déposé plainte auprès du parquet de Châteauroux. Des constatations effectuées par des agents de la Direction départementale de la protection des populations et d’un vétérinaire ont conclu à de mauvais traitements. Cependant, la substitut du procureur n’a pas autorisé de saisies conservatoires, au grand dam du collectif.

Des faits semblables en 2006

Il faut désormais attendre un procès, dont la date n’est pas connue, pour tenter de sauver les chiens. L’homme qui habite la maison où ont été retrouvés les chiens est déjà connu pour des faits similaires en Belgique. Des chiens avaient dû être euthanasiés en 2006.