Infos

Issoudun : Un homme en garde à vue s’accuse du meurtre de sa femme

16 octobre 2019 à 06h59 Par Bastien Bougeard
Le suspect n'a pu être entendu après les faits car il était hospitalisé.
Crédit photo : DR

La gendarmerie a placé un Issoldunois de 73 ans en garde à vue mardi 15 octobre. Il s’accuse du meurtre sa femme au matin du 13 octobre. Le suspect hospitalisé jusque-là n’avait pu s’expliquer.

Il va pouvoir s’expliquer. Un homme âgé de 73 ans s’accuse depuis lundi 14 octobre du meurtre de sa femme dans leur maison d’Issoudun (Indre). Les circonstances sont encore très floues. Selon la procureure de la république de Châteauroux, citée par le quotidien La Nouvelle République, le principal suspect aurait appelé ses proches et aurait avoué avoir tué sa femme. Après les faits, l’homme a dû être hospitalisé et son état ne permettait pas de l’entendre. Son placement en garde à vue a finalement été fait le mardi 15 octobre.

Une crise schizophrène pour expliquer le meurtre ?

Selon La Nouvelle République, la garde à vue de cet homme aurait été prolongée. Le journal a d’ailleurs interrogé les enfants du couple. L’un des fils parle « d’un choc terrible ». Cependant, ce même fils explique que son père, ancien salarié d’une grande marque de maroquinerie de luxe, pouvait faire l’objet de crises schizophrènes incontrôlables depuis qu’il était à la retraite. Un précédent aurait d’ailleurs eu lieu il y a une dizaine d’années. La femme avait alors réussi à échapper au pire. La garde à vue de cet homme devrait donner plus d’éléments aux enquêteurs pour établir les circonstances de ce drame.