Infos

L’aérodrome de la Roche-sur-Yon prêt pour l’international

13 décembre 2019 à 16h47 Par Denis Le Bars
La tour de contrôle de l'Aérodrome des Ajoncs
Crédit photo : Archives

L'aérodrome des Ajoncs, situé près de la Roche-sur-Yon vient d'ouvrir un "point de passage frontalier", ce qui lui permet désormais d'ouvrir sa piste au trafic international hors de l'espace Schengen.

Après l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes, un "contrat d'avenir" avait été signé en février 2019 entre l'état et la région des Pays-de-la-Loire. Ce contrat signé par le Premier Ministre Edouard Philippe est destiné à renforcer l’attractivité et l’accessibilité de la région en développant les mobilités et les infrastructures de transport ». Dans les faits, un point de passage frontalier vient d’être ouvert à l’aérodrome des Ajoncs, situé entre la Roche-sur-Yon et la Ferrière. Concrètement, les contrôles aux frontières, indispensables pour les avions en direction ou en provenance des pays situés hors de l’espace Schengen, seront effectués par les services des Douanes de la direction interrégionale Bretagne / Pays-de-la-Loire ; en particulier par la brigade de surveillance extérieure des Sables-d'Olonne.

Un outil de développement pour la Vendée

Pour la préfecture de la Vendée, ce point de passage frontalier répond aux nouveaux besoins du département en matière économique et touristique. Selon le communiqué de la préfecture, « le rayonnement économique des entreprises implantées en Vendée et l’organisation d’évènements culturels, sportifs et festifs qui bénéficient d’une audience internationale comme le Vendée Globe, génèrent un besoin de déplacement aéronautique important notamment pour l’aviation d’affaires ».