L’école de production, une autre façon d’apprendre un métier...

25 octobre 2019 à 7h30 par Thierry Matonnat

Faire pour apprendre, c’est la pédagogie utilisée par l’Ecole de Production qui vient d’ouvrir à Limoges.

ALOUETTE
Ouverture de la première Ecole de Production de Nouvelle-Aquitaine à Limoges
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Dans le cadre de son « Tour de France des solutions », la secrétaire d'Etat à l'Economie et aux Finances, Agnès Pannier Runacher, a inauguré hier la première Ecole de Production de Nouvelle-Aquitaine à Limoges.

agnèsPannierRunacher.jpg (131 KB)

Il en existe déjà une trentaine en France.

Une solution à 2 problèmes

L'Ecole de Production, "c'est une réponse très concrête et pragmatique au problème de recrutement que l'on a aujourd'hui en France", selon la secrétaire d'état. "C'est une solution à 2 problèmes. Le premier, c'est la difficulté à recruter. Le deuxième problème, c'est la difficulté de certains jeunes à rester dans une scolarité classique".

Faire pour apprendre

Dans une Ecole de Production, la formation est basée sur la pédagogie inversée pour permettre aux jeunes en situation de décrochage scolaire d’obtenir un CAP ou un Bac Pro.

A Limoges ce sont 12 jeunes de 14 à 16 ans qui ont intégrés l'école il y a moins d'un mois. Ils ont été mis directement en situation de travail au sein de l'école avec 2/3 de pratique de production et 1/3 de théorie pour obtenir leur diplôme. Leur maître professionnel fait le lien entre les formateurs théoriques et les jeunes. Des jeunes qui réalisent le câblage de tableaux électriques pour l'entreprise Legrand.

Une troisième voie pour trouver sa voie

Pour Mustapha Gursal, directeur de l'Ecole de Production de Limoges, "c'est une troisième voie alternative entre le lycée professionnel et l’apprentissage", "une solution hybride pour les amener vers le CAP de monteur câbleur électricien".

Ce dispositif innovant permet de "raccrocher" des jeunes en grande difficulté avec le système éducatif traditionnel peu adapté à leur intelligence pratique et les insérer dans le monde de l’entreprise et du travail.

Des résultats probants

90% des jeunes obtiennent leur diplôme. 100% trouvent un emploi. 50% poursuivent des études vers un bac pro.