Infos

L'épidémie de gastro : plus tôt, plus intense !

08 janvier 2020 à 16h57 Par Denis Le Bars
L'épidémie de gastro-entérite selon l'Inserm
Crédit photo : Archives

L'Inserm a publié ce mercredi une nouvelle carte épidémique de la gastro-entérite. Une épidémie plus précoce et plus intense que celles des dernières années.

La gastro voit rouge ! L'épidémie a pris de l'ampleur pendant les fêtes de fin d'année. Comparativement à la carte publiée il y a semaine par le réseau Sentinelles de l'Inserm (voir ci- dessous), le virus a gagné du terrain. Cette carte est réalisée sur la base des informations transmises par les médecins et les services d'urgence. D'après le Docteur Thierry Le Guen, de l'Agence Régional de Santé des Pays-de-la-Loire, "une épidémie de gastro-entérite s'étend généralement de fin décembre à fin avril, avec un pic vers la mi-mars". Cet hiver, on atteint un pic déjà supérieur à ceux des trois années passées, avec une progression très importante par rapport aux semaines précédente. En résumé, l'épidémie actuelle est à la fois plus précoce et plus virulente qu'au cours des trois dernières années. 

Les symptômes

Particularité de cette gastro 2019/2020: sa brièveté. Dans la plupart des cas les personnes touchées par le virus sont victimes d'une attaque assez brutale, avec des douleurs abdominales, mais assez courte, de l'ordre de quelques heures. Pour la récupération ? de l'eau et des sels minéraux. 

gastro 3.png (15 KB)