Infos

La Halle connaîtra le nom de son repreneur le 8 juillet

30 juin 2020 à 07h41 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Lionel Allorge | Wikimedia Commons

L'enseigne de chaussures et de vêtements la Halle, en redressement judiciaire, connaîtra le nom de son repreneur le 8 juillet parmi la vingtaine de candidats à la reprise partielle de ses 830 magasins, a annoncé lundi son propriétaire, le groupe Vivarte.

Fragilisée par deux mois de fermeture de ses magasins pendant le confinement décidé pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19, après avoir déjà subi les "gilets jaunes" et les grèves de décembre, La Halle avait été placée en procédure de sauvegarde le 21 avril, puis en redressement judiciaire le 2 juin.

"Le tribunal de commerce de Paris rendra sa décision le 8 juillet", a affirmé à l'AFP un porte-parole de Vivarte, après une audience d'une journée entière durant laquelle les différents candidats à la reprise ont présenté leurs dossiers.

Plan de sauvegarde en juillet ?

Le 11 juin, Vivarte avait annoncé avoir reçu 25 offres de reprise partielle, allant du groupe français Beaumanoir (propriétaire de Morgan) aux enseignes Chaussea, Besson ou Gemo, en passant par les distributeurs alimentaires Aldi, Carrefour et Lidl.

"La combinaison des différentes offres permettrait de reprendre 607 magasins, soit une centaine de plus que ce qui avait été annoncé lors du premier dépôt, et de préserver près de 4.036 emplois, dont 3.836 en magasin et 150 au siège", avait alors précisé Vivarte.

En tenant compte des offres faites à ce moment-là, ce sont 1.770 personnes qui ne seraient pas reprises et feraient l'objet d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui pourrait être lancé début juillet, avait précisé le PDG de Vivarte, Patrick Puy.

Lors de son dernier exercice clos fin août 2019, La Halle avait réalisé un chiffre d'affaires annuel de 847 millions d'euros.

Depuis l'arrivée de Patrick Puy, spécialiste des restructurations, à la tête de Vivarte en juillet 2017, plusieurs enseignes (Chevignon, Cosmoparis, André, Kookaï, Naf Naf, Besson) ont été cédées.

À l'issue du processus de cession de la Halle, il ne restera du groupe que deux enseignes, Caroll et Minelli.

(avec AFP)