Le calendrier scolaires des trois prochaines années au JO

17 avril 2015 à 10h47 par Rédaction Alouette

<p>Le calendrier scolaire des trois prochaines années a été publié vendredi au JO, marqué par un avancement des vacances de printemps et une modification des zones de vacances pour prendre en compte la réforme territoriale.</p>

ALOUETTE

Le calendrier scolaire des trois prochaines ann�es a �t� publi� vendredi au JO, marqu� par un avancement des vacances de printemps et une modification des zones de vacances pour prendre en compte la r�forme territoriale.

Comme � son habitude, la communaut� �ducative a rejet� vendredi ce calendrier lors d'un vote consultatif, qui ne remet pas en cause son application. Ce vote manifeste, selon le minist�re, "la demande de plusieurs acteurs de modifier le cadre l�gislatif pour apporter des r�ponses plus satisfaisantes � la longueur du 3e trimestre". Une commission a �t� crÈ au sein du Conseil sup�rieur de l'�ducation (CSE) en vue d'aboutir � un consensus pour les calendriers futurs.

Pour les trois prochaines ann�es, les 12 millions d'�coliers, coll�giens et lyc�ens reprendront la classe le 1er septembre au plus t�t, au lendemain de la rentr�e des quelque 800.000 enseignants. La fin de l'ann�e surviendra au plus tard � la fin de la premi�re semaine compl�te de juillet.

Ainsi, pour l'ann�e scolaire 2015-16, la pr�-rentr�e des enseignants a �t� repouss�e au lundi 31 ao�t au lieu du vendredi 28 ao�t initialement pr�vu, et la rentr�e des �l�ves a �t� report�e d'une journ�e au mardi 1er septembre. Le syndicat d'enseignants Snalc, minoritaire, a d�pos� un pr�avis de gr�ve pour le jour de la pr�-rentr�e, invitant "l'ensemble de la profession � refuser de rentrer en ao�t".

Le minist�re a tent� de se rapprocher du rythme id�al de sept semaines de classe/deux de vacances, consid�r� par les experts comme le meilleur sch�ma pour favoriser les apprentissages. Cet objectif est loin d'�tre rempli pour le troisi�me trimestre, puisqu'il peut atteindre 12 semaines pour la zone C sur l'ann�e 2016/17.

En r�ponse aux dol�ances du secteur touristique des zones de montagne, qui jugeait trop tardifs les cong�s de printemps - l'enneigement est alors bien moindre dans les stations de ski -, ces vacances ont �t� avanc�es d'une semaine par rapport au calendrier en oeuvre depuis 2010. Le secteur du tourisme estimait � 35.000 le nombre des emplois menac�s par des vacances de printemps tardives.

Le pont de l'Ascension, qui �tait jusque-l� accord� dans certaines acad�mies et pas dans d'autres, est g�n�ralis� dans le nouveau calendrier.

Pour tenir compte de la r�forme territoriale, la zone A comprendra les acad�mies de Besan�on, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.

Les acad�mies d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orl�ans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg sont regroup�es dans la zone B.

La zone C regroupe Cr�teil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles.

ang/mig/ed

(AFP)