Le confinement propice à la prise de poids

6 mai 2020 à 8h30 par Fabienne Lacroix

Un sondage IFOP révèle que les Français auraient pris en moyenne 2,5 kg pendant le confinement. Rien de grave selon Darwin Nutrition, le site web santé et bien-être à l’origine de cette enquête.

ALOUETTE
Crédit: Site Internet Darwin nutrition

Des repas plus longs, un manque d’activité, des grignotages plus nombreux… De nombreux facteurs expliquent cette prise de poids soulignée par un peu plus de la moitié des Français. Dans le cadre de cette étude lancée le 17 mars, 57% des personnes interrogées avouent en effet avoir pris un peu de poids pendant le confinement : 2,5 kg de plus en moyenne sur la balance. 29% ne voient pas de changement et 14% ont en revanche perdu quelques grammes, voire quelques kilos.

Changer ses habitudes

Pour une majorité de Français (56%), l’objectif sera de manger plus sain et équilibré à partir du 11 mai, sans pour autant se mettre au régime. Et pour cela, il va falloir changer quelques habitudes, à commencer par l’apéritif ! 42% des sondés avouent prendre l’apéro plus régulièrement depuis la mise en place du confinement.
La consommation de chocolat a également progressé : près d’un quart des Français en consomme plus qu’avant.

Les femmes toujours aux fourneaux

Il ressort également de cette étude que les inégalités hommes/femmes ont perduré pendant le confinement. 60% des femmes ont pris en charge la gestion des repas au cours des deux derniers mois, contre 58% avant le confinement. Les hommes ne sont en moyenne que 15% à avoir préparé à manger (17% avant le 15 mars).