Le Freemusic Festival de Montendre déprogramme Koba LaD

19 février 2020 à 9h16 par Fabienne Lacroix

C’est le 4ème festival français à prendre la décision de déprogrammer le concert du rappeur, après ses propos homophobes sur Snapchat.

ALOUETTE
le rappeur Koba-LaD.
Crédit: Youtube

Les organisateurs du Free Music Festival de Montendre (17) n’ont pas tardé à réagir. Ils annulent à leur tour le concert du rappeur Koba LaD, programmé le dimanche 21 juin.

Selon le communiqué publié ce mercredi, la direction du festival rappelle qu'elle prône et défend « des valeurs humaines et morales, telles que la tolérance, le respect et la considération d’autrui ».

Les organisateurs du festival charentais-maritime condamnent tout propos discriminatoire : « qu’il résulte d’un positionnement assumé ou d’une maladresse humaine, il n’en demeure pas moins que le message véhiculé va à l’encontre de nos valeurs. »

3 autres festivals ont également décidé de déprogrammer la venue du rappeur : le Main Square Festival, à Arras, Garorock à Marmande et le VYV Festival de Dijon.

Koba LaD avait relayé sur ses réseaux sociaux, et notamment Snapchat la capture d'écran d'un article de presse titré : "Ce père tue son propre fils de 14 ans parce qu'il était gay". Cette image était assortie d'un émoji de deux mains qui se serrent et de la légende "Bien joué".

Le rappeur a tenté de se défendre en parlant d’incompréhension et en déclarant s’être mal exprimé.